Review Pilot – Batwoman : on continue ou pas ?

Le premier épisode de Batwoman a été diffusé le 6 octobre dernier sur la chaîne américaine The CW. Il s’agit de la sixième série faisant partie du Arrowverse, issu de l’univers DC Comics, après Arrow, The Flash, Legends of Tomorrow, Supergirl et Black Lightning – cette dernière étant officiellement intégrée dans l’univers seulement lors du prochain crossover annuel. Batwoman est une super-héroïne créée par Bob Kane et Sheldon Moldoff en 1956. La série, elle, est produite par Berlanti Productions, comme les autres séries. Nous y suivons Kate Kane, jouée par Ruby Rose (Orange Is The New Black), la cousine de Bruce Wayne, qui se met à arpenter les rues de Gotham après la mystérieuse disparition de Batman. Alors, que vaut cette nouvelle série du Arrowverse ?

Ce premier épisode de Batwoman montre une jeune femme ouvertement lesbienne, courageuse et féministe, sans pour autant en faire trop. Cette nouvelle super-héroïne saura toucher la communauté LGBT+, bien sûr, ainsi que les femmes, puisqu’elle est forte et indépendante. Cependant, il semblerait que la série veuille presque uniquement se tourner vers un triangle amoureux, et plus globalement vers les histoires amoureuses de Kate, que sur les aventures de l’héroïne, contrairement à Oliver Queen (Stephen Amell) d’Arrow et Barry Allen (Grant Gustin) de The Flash par exemple.

La série s’intègre parfaitement à l’univers du Arrowverse, puisque la réalisation est très proche des autres séries, elle réunit tous les codes du genre. Malheureusement, c’est aussi ce qui pêche chez elle, puisqu’elle en devient banale et perd en personnalité et en piquant. Les clins d’œil à la mythologie de Gotham feront plaisir aux fans des comics, même si ce pilote nous a semblé forcé en terme d’informations sur le passé de l’héroïne. Les flashbacks nous aident à comprendre le personnage, ce qui est un bon point, mais nous en disent beaucoup trop dès le début. Ainsi, les révélations faites durant cet épisode ne sont aucunement surprenantes, notamment la véritable identité d' »Alice » (Rachel Skarsten).

La série fait, certes, partie du Arrowverse, mais n’est pas spécialement liée aux autres séries pour autant. Elle sait se rendre indépendante, ce qui est fort appréciable, quand on sait que de moins en moins de personnes se rassemblent chaque semaine devant Arrow. Cependant, nous ne sommes pas à l’abri de ne plus rien comprendre à l’histoire quand le crossover annuel débarquera – à la fin de l’année -, si on ne suit pas les autres séries de l’univers ! La série semble également se dérouler bien loin de Star City, Central City ou National City, culturellement parlant. Gotham City est bien plus sombre que les trois autres villes et il serait logique que les aventures de Batwoman diffèrent largement de celles de Green Arrow, Flash ou Supergirl. Seulement, ce premier épisode nous montre le contraire.

Après avoir vu ce premier épisode, difficile d’imaginer que la suite puisse nous surprendre… C’est pour cela que nous décidons de ne pas continuer Batwoman, malgré la performance respectable – mais pas remarquable – de Ruby Rose dans le rôle de la justicière masquée. Malgré tout, si vous ne voulez pas être perdu.e lors des crossovers annuels, peut-être est-il plus judicieux de regarder la série tout de même…

Xanda

Xanda

Passionnée par mille et une choses, je suis une accro aux séries depuis que je suis tombée devant Veronica Mars et Newport Beach à mon adolescence. Les drames sont indubitablement mon genre de série préféré, même si je regarde aussi des comédies et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.