Quantico : L’avis de la rédac’ sur la saison 1

Alors que les audiences de Quantico ont été divisées par deux entre le pilote et le final de la saison 1, mais toutefois reconduite pour une seconde saison, qu’en pense finalement la rédac’ de Just About TV ?

  • Un rythme inégal

quanticoSi Quantico a eu un excellent départ, comme en témoignent les audiences du pilote et du deuxième épisode, beaucoup de téléspectateurs ont lâché l’affaire par la suite, du fait notamment du manque de dynamisme dès le troisième épisode. Celui-ci est sûrement lié au fait que le troisième épisode passe quarante minutes à savoir si on peut et doit faire confiance à Simon ou non, sans pour autant nous le dévoiler au final. Certains autres épisodes étaient pourtant très bien rythmés, mais dès qu’il a été annoncé que la saison passait de treize à vingt-deux épisodes, tout le monde s’en doutait : l’intrigue allait s’étendre et il était évident que cela lasserait le spectateur. Et c’est ainsi que le mid-season finale fut le pire épisode qui soit…

  • Des histoires d’amour futiles

Et oui, car dans le mid-season finale, les histoires d’amour n’ont fait que gâcher un des moments les plus importants dans une série : où était le suspense que devrait avoir un épisode de ce genre ? Entre Alex et Ryan qui n’ont aucune alchimie, et le couple Simon/Nimah dont on oublie presque l’existence, la série perd en crédibilité et deviendrait presque une « série à ships » telle que Gossip Girl. Et cet épisode n’est pas un cas isolé, puisque ces amourettes viennent constamment gâcher l’intrigue principale, surtout lors de la première partie de saison. Heureusement, ce problème n’existe pas entre Shelby et Caleb, dont l’alchimie est indiscutable et dont l’histoire amoureuse est utile à leurs storylines personnelles (ce qui n’est, par contre, pas le cas pour l’histoire entre Shelby et le père de Caleb, interprété par le talentueux Mark Pellegrino, que vous avez pu voir dans The Tomorrow People ou encore Supernatural).

quantico couples

  • De bonnes storylines mal exploitées

quantico-abcMalheureusement, malgré d’excellentes storylines autour des personnages principaux, il est difficile de toutes les suivre et les comprendre à 100%, notamment à cause du nombre qu’elles représentent et de la complexité de chacune. La plus complexe reste celle de Caleb et de sa secte, qui m’a demandé une véritable concentration et un revisionnage de certains épisodes, afin d’être sûre d’avoir bien cerné le personnage et son histoire. A côté de sa storyline, celle d’Alex pourrait même paraître presque plate. De plus, certaines storylines sont, quant à elles, carrément laissée de côté après quelques épisodes, comme pour Simon, sans compter que certains personnages n’ont même pas le temps de se faire connaître qu’ils disparaissent du paysage aussi vite qu’ils sont apparus (grosse pensée émue à notre cher Eric Packer, interprété par Brian J. Smith, connu pour son rôle de Will dans Sense8, qui tient seulement quelques minutes dans le pilote avant de se suicider). Tout cela est sans compter sur de nouvelles recrues qui arrivent au milieu de la saison, histoire de nous mélanger encore un peu plus les pinceaux et de nous rajouter des histoires annexes qui n’ont pas forcément grand intérêt pour l’intrigue de la saison.

  • Un personnage principal trop parfait

Dès les premières minutes du pilote, Alex Parrish apparaît comme un personnage fort, indépendant et extrêmement doué dans tous les domaines. Ce n’est habituellement pas un réel problème, quand le personnage finit par nous montrer des faiblesses au fil des épisodes… Ce qui n’est le cas pour Alex qu’après le mid-season finale. C’est seulement à partir de ce moment là qu’Alex commence enfin à se dévoiler, et c’est dans l’épisode Clear (1×13), avec la mort de Natalie Vasquez, interprétée par Anabelle Acosta, que Priyanka Chopra, interprète d’Alex, a été le plus époustouflante.

 

 

  • De très bons acteurs

QUANTICO - "Run" -- A diverse group of recruits has arrived at the FBI Quantico Base for training. They are the best, the brightest and the most vetted, so it seems impossible that one of them is suspected of masterminding the biggest attack on New York City since 9/11. The heart-pounding, thrilling new drama, “Quantico,” debuts SUNDAY, SEPTEMBER 27 (10:00-11:00 p.m., ET), on ABC. (ABC/Guy D'Alema) BRIAN J. SMITH, JOHANNA BRADDY, YASMINE AL MASSRI, PRIYANKA CHOPRA

Il est désormais évident que Priyanka Chopra a crevé l’écran durant cette première saison et qu’elle continuera à le faire dans la seconde, puisque la saison a été renouvelée par ABC. Mais ce n’est pas le seul bon élément de la série. En effet, Graham Rogers (Caleb Haas) a un charisme qui a su convaincre la majorité des fans de la série, puisqu’il est très souvent cité en personnage/acteur préféré lors de sondages, après Alex Parrish/Priyanka Chopra. De plus, on peut y (re)découvrir Johanna Braddy (Shelby Wyatt), qui vous avez peut-être déjà vue dans UnReal l’été dernier, ou encore Josh Hopkins (Liam O’Connor), qui a joué dans les six saisons de Cougar Town. Quantico a aussi été l’occasion de découvrir Yasmine Al Massri, qui interprète avec brio les jumelles Nimah et Raina Amin.

 

  • Des prises de risque

mgid-uma-image-logotvIl a été très intelligent de la part des réalisateurs de tuer certains personnages durant cette première saison, comme Natalie, qui n’avait plus grand intérêt et qui ne servait qu’à faire office de plante verte, mais il a été également très osé de tuer certains personnages importants, tels que Elias, dans le mid-season finale, ou encore Will Olsen dans l’épisode Fast (1×19) et Simon dans le season finale. Cependant, il est évident que le personnage d’Alex restera en vie jusqu’à la fin de la série.

 

 

  • En conclusion…

Points positifs :
– les storylines intéressantes
– Priyanka Chopra
– Caleb Haas et sa relation avec Shelby Wyatt
– les prises de risques

Points négatifs :
– certains épisodes un peu vides
– les histoires d’amour inintéressantes (Alex/Ryan)
– le manque d’exploitation de certaines storylines

Note: 3,5/5. Même si je n’ai jamais passé de mauvais moments devant la série, il s’avère qu’elle a de nombreux points faibles qu’il serait préférable de ne pas voir dans la saison 2.

Xanda

Xanda

25 ans, passionnée par les séries, Harry Potter, la lecture, les Funko Pop et Pokémon. Me dirige très facilement vers des séries appartenant aux genres fantastique/super-héro, science-fiction et drame. Souvent du mal à me lancer dans les séries à fort succès (Game of Thrones, The Walking Dead ou Breaking Bad). Complètement fan de Veronica Mars, Skins, The O.C., Bates Motel, How To Get Away With Murder et Gotham.

Une pensée sur “Quantico : L’avis de la rédac’ sur la saison 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.