Poldark : l’avis de la rédac sur le 3×08

Rien ne va plus dans Poldark ! Les couples se déchirent et les passions s’enflamment…

Le couple Ross (Aidan Turner) et Demelza (Eleanor Tomlinson) qui semblait pourtant être reparti sur de bonnes bases après la saison 2 ne se comprend plus. Depuis que Hugh Armitage (Josh Whitehouse) est arrivé dans la vie du couple après le sauvetage organisé par Ross à Quimper, le jeune navigateur courtise Demelza qui se rend finalement compte que sa vie de couple n’a plus rien de romantique et de glamour. Ross la délaisse totalement, ses sentiments pour Elizabeth ne semblent pas revenir de la même manière que dans la saison 2 et pourtant, il y aura toujours quelque chose entre eux. Demelza a beau aimer Ross, nous le savons bien, l’attention qui lui est portée par Hugh prouve bien qu’elle manque de quelque chose dans sa vie de tous les jours. Le jeu de Eleanor Tomlinson est très touchant et nous montre le côté sensible de Demelza avec beaucoup de talent et de justesse. De son côté Aidan Turner nous montre également une facette plus douce de Ross, dans une scène où il avoue ce qu’il ressent pour Elizabeth, ce qu’elle représente pour lui, mais cette scène n’est en fait que le fruit de son imagination, nous laissant frustrés qu’il cache des choses à Demelza.

De leur côté, c’est un peu la douche froide entre George (Jack Farthing) et Elizabeth (Heida Reed). Après que Agatha ait révélé à George que Valentine n’était pas né à huit mois, mais bien à terme et sous-entendu donc qu’il n’était sans doute pas le père de l’enfant, il ignore totalement sa femme et le bébé. L’ambiance est glaciale. Elizabeth ignore ce que Agatha (Charlotte Blackiston) a révélé à George, elle sait seulement que la vieille femme regrettait de lui avoir dit… À son départ pour Londres, il n’aura aucune parole et aucun geste pour Elizabeth, ce qui nous amènerait presque à avoir de la peine pour elle. Le couple qui pourtant semblait si bien assorti dans ce début de troisième saison dans leur alliance pour faire tomber Ross de son piédestal a finalement tombé adversaire plus fort qu’eux en la personne d’une vieille femme à la langue bien pendue…
Les choses se gâtent d’autant plus que George gagne de plus en plus de pouvoir. Il manigance pour être élu Membre du Parlement, et cela fonctionne ! Il semblerait qu’il n’y ait rien qui puisse l’arrêter dans sa montée de l’échelle sociale et qu’il ne s’arrêtera devant rien, pas même sa conscience (pour peu qu’elle existe…).

Morwenna (Ellise Chappell), enceinte jusqu’aux oreilles, est bientôt à terme. Malheureusement, Whitworth (Christian Brassington), son cher et tendre époux (voyez ici de l’ironie), ne cesse de lui demander d’accomplir son rôle d’épouse et d’avoir des rapports sexuels, ce qui semble mettre la jeune femme dans un état physique difficile. La naissance de l’enfant est d’ailleurs compliquée et Dwight (Luke Norris) avouera se faire du souci pour la mère comme pour l’enfant. Pendant l’accouchement, nullement inquiet, Whitworth n’y voit là qu’un signe de Dieu pour se trouver une nouvelle épouse… on peut donc dire qu’il ne perd pas le Nord. Le personnage est affreusement agaçant et égoïste, tandis que la pauvre Morwenna a tout sacrifié pour l’épouser et sauver Drake de la prison. Apprendre que Morwenna a survécu à l’accouchement est une déception pour Whitworth, qui se voyait déjà épouser la sœur de cette dernière dont le corps semble avoir un effet tout particulier sur sa libido. On a du mal à comprendre quel jeu la jeune femme joue, puisqu’elle semble s’amuser de la situation… Mais peut-être le fait-elle uniquement dans l’intérêt de Morwenna.

Cet épisode de Poldark est encore l’occasion pour nous de voir un bel affrontement verbal entre George et Ross. En vérité, nous attendons qu’ils en viennent enfin aux mains et règlent ça une bonne fois pour toutes, mais les voir jouter l’un après l’autre est aussi très amusant. Nous apprenons donc que George va essayer de réclamer de l’argent à Ross pour les parts de la mine qui revenaient à Geoffrey Charles, les parts que Elizabeth a pourtant revendues à Ross. La tombe d’Agatha, qui n’a toujours pas de pierre tombale, semble être le dernier de ses problèmes, ce qui a bien sûr le don d’agacer Ross.

Encore un très bon épisode pour cette troisième saison de Poldark, porté par le jeu des acteurs, surtout centré sur l’évolution des relations entre les personnages et la psychologie de chacun. Prochain épisode le 6 août !

Owlhazel

Owlhazel

Aude, 24 ans et apprentie libraire sur Paris. Je divise mon temps libre entre les séries et la lecture. Mon genre de prédilection reste de loin les séries en costumes et historiques, majoritairement anglaises, appelées aussi period drama. Je regarde aussi beaucoup de séries fantastiques, mais j'ai beaucoup de mal avec les comédies. J'aime pleurer et voir mes personnages préférés en baver avec la vie. Mes séries préférées vont des Tudors à Game of Thrones en passant par The White Queen et Outlander, avec un petit détour par Vikings et Peaky Blinders.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.