Peaky Blinders : l’avis de la rédac sur le 3×05

Peaky Blinders a déjà abordé les thèmes de l’argent, de la famille, de l’honneur, de la religion et de la loi, mais le cinquième épisode de cette troisième saison abordait l’un des sujets les plus tabous de la télévision anglaise : le sexe. Nous avons été servis !

Polly (Helen McRory) a finalement succombé au charme de son peintre, Ruben Oliver (incarné par Alexander Siddig) alors qu’Arthur, John et Tommy étaient invités dans la demeure russe pour une petite partie fine qui avait tout d’une orgie. Les scènes qui permettent la rencontre des Peaky Blinders et des Russes sont toujours très tendues, et ce depuis le début de cette troisième saison. Il est impossible de savoir si elles vont se terminer en scène de sexe ou en bagarre générale. La tension sexuelle entre Tatiana Petrovna (Gaite Jansen) et Tommy (Cillian Murphy) est également extrêmement présente, comme nous avons pu le voir dans l’épisode précédent, et c’est encore le cas ici où le contexte ne fait qu’accentuer cette tension sexuelle et la sensualité qui émane des deux personnages.

L’épisode commence par Tommy, dans un lit d’hôpital, blessé après avoir été frappé par les hommes de Father Hughes (Paddy Considine). Nous le voyons reprendre des forces petit à petit, et succomber doucement à la morphine. Une addiction en remplace une autre. Puis du jour au lendemain, trois mois plus tard, il jette son flacon dans l’évier, bien décidé à reprendre la place qui est la sienne et à ne plus se laisser contrôler par ses émotions. La saison ne comprenant que six épisodes, je comprends le choix des scénaristes d’accélérer la convalescence de Tommy et de nous faire comprendre pendant le générique comment s’est déroulée cette période : plutôt difficilement.

Ce cinquième épisode marque (enfin !) le retour de Tom Hardy qui était tellement attendu (du moins, je l’attendais de pied ferme pour ajouter encore un peu plus d’action, ramener sa belle gueule, son jeu incroyable et son accent à couper au couteau à cette saison 3). Alfie Salomons n’apparaîtra donc pas beaucoup cette saison, puisque le prochain épisode sonnera déjà la fin de la saison 3, mais la performance de Tom Hardy vole presque la vedette à Cillian Murphy et ses compères du clan Shelby. Je ne serais pas contre un spin-off de Peaky Blinders centré uniquement sur Alfie Salomons et le clan juif, si seulement les scénaristes pouvaient m’entendre… J’espère sincèrement qu’il continuera à faire des apparitions régulières dans la série, maintenant que l’on sait qu’elle a été renouvelée.

Encore un excellent épisode, très fort dans l’ensemble avec le retour d’Alfie Solomons et les scènes permettant au duo Tom Hardy/Cillian Murphy de nous en mettre plein les yeux. Le prochain épisode, épisode final de la saison, promet d’envoyer du lourd.

24

Owlhazel

Owlhazel

Aude, 24 ans et apprentie libraire sur Paris. Je divise mon temps libre entre les séries et la lecture. Mon genre de prédilection reste de loin les séries en costumes et historiques, majoritairement anglaises, appelées aussi period drama. Je regarde aussi beaucoup de séries fantastiques, mais j’ai beaucoup de mal avec les comédies. J’aime pleurer et voir mes personnages préférés en baver avec la vie. Mes séries préférées vont des Tudors à Game of Thrones en passant par The White Queen et Outlander, avec un petit détour par Vikings et Peaky Blinders.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.