Outlander : l’avis de la rédac sur le 3×02 « Surrender »

On pensait qu’après le premier épisode de la troisième saison, Outlander aurait du mal à nous offrir un autre épisode aussi fort en émotions… Et pourtant, c’est chose faite encore cette semaine ! En effet, ce second épisode nous offre de merveilleuses prestations des deux côtés de l’intrigue.

Le temps s’écoule rapidement en ce début de troisième saison, les années passent à une vitesse folle (mais bizarrement, les acteurs ne semblent pas prendre une seule ride…). Un bond dans le temps s’est effectué en Ecosse depuis que Jamie (Sam Heughan) a été ramené à Lallybroch. Toujours recherché par les anglais pour haute trahison, il est obligé de se cacher mais ne reste pas bien loin de sa demeure, tenue par Jenny (Laura Donnelly) et Ian (Steven Cree). La petite famille est donc réunie, mais traverse difficilement cette période. Cet épisode est l’occasion pour nous de découvrir un aspect bien plus profond et émotionnel du personnage de Jamie : la perte de Claire, tout d’abord, mais également l’échec de Culloden qui a valu à bon nombre de ses amis l’ont transformé. Il n’est plus le même homme que ce soit psychologiquement ou physiquement. La transformation physique est d’ailleurs impressionnante et cela se voit également dans sa façon de s’habiller : ses vêtements sont sales, troués, ses cheveux sont longs, sa barbe n’est pas taillée… Un gros travail a été fait par l’équipe sur l’apparence de Sam Heughan et cela fonctionne vraiment très bien à l’écran. Jamie s’est exilé dans une grotte et y vit cachée, pour protéger au mieux les siens, son état physique est une belle représentation de son état mental. Jamie est au fond du gouffre, il n’est plus que l’ombre de lui-même. Plusieurs scènes nous le prouvent, le jeu de Sam Heughan est époustouflant. Peu de phrases sont d’abord prononcées par Jamie qui se ferme dans son mutisme, mais la performance de Sam Heughan nous fait ressentir toute l’émotion de Jamie sans avoir besoin de dire quoi que ce soit. C’est finalement Fergus (Romann Berrux) qui arrivera à lui remettre doucement les idées en place, après une altercation musclée avec les anglais qui étaient à ses trousses et qui lui ont coupé la main. Jamie se souvent alors avoir promis de prendre soin de lui, il réalise qu’il doit faire quelque chose pour protéger toute sa famille.

Les anglais ne cessent de venir à Lallybroch, de menacer et de harceler Ian (ce qui lui a valu plusieurs séjours en prison), Jenny et les enfants à cause de leur directe relation avec Jamie. En effet, ce dernier est toujours recherché, sous le nom de Red Jamie mais également de Dunbonnet. Il décidera finalement de s’offrir aux anglais, demandant à Jenny de le dénoncer pour pouvoir empocher la récompense annoncée et prouver leur loyauté à la couronne. Avant de mettre en scène l’arrestation, Jamie est rejoint dans sa grotte par Mary, la servante de la maison. On découvre une autre facette du personnage de Jamie : l’homme blessé, qui cède sous le poids de sa douleur. On voit bien que Claire lui manque toujours, même après plusieurs années, il s’est résigné à vivre sans elle, solitaire… mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’a pas besoin d’affection. Mary est un personnage tendre et doux et la scène qu’elle partage avec Jamie était très touchante. La scène de l’arrestation nous offre un moment déchirant entre Sam Heughan et Laura Donnelly, qui nous fait ressentir toute l’affection entre leurs deux personnages mais également toute la douleur du moment.

De son côté, Claire continue doucement son petit bout de chemin. Elle a finalement accepté sa nouvelle vie et tente tant bien que mal de s’y adapter, même si le souvenir de Jamie ne cesse de s’imposer à elle de temps en temps : elle aussi est incapable d’oublier son véritable amour et de refaire sa vie, malgré la présence de Frank (Tobias Menzies) qui tente désespérément d’avoir sa place. Brianna a une place de plus en plus importante dans leurs vies, les scènes qu’ils partagent tous les trois sont très touchantes et nous permettent une pause dans l’atmosphère lourde de l’épisode. On comprend que Claire et Frank sont prêts à tout pour leur enfant. Bianna est également un moyen pour Claire de se raccrocher au souvenir de Jamie.
Cet épisode se termine sur une scène importante, qui aura un grand impact pour le reste de la saison : Claire comprend qu’il lui faut plus. Elle est femme, mère, épouse, mais elle a besoin d’autre chose. Elle décide alors de suivre des cours de médecine, ce qui est pratiquement impossible pour une femme à cette époque. Elle est d’ailleurs la seule femme de sa classe, se fait mal accueillir par le professeur qu’elle salue pourtant avec beaucoup d’enthousiasme, se fait dévisager par tous les hommes inscrits au cours… Tous, sauf un ! Joe Abernathy (incarné par Wil Johnson) un homme noir lui aussi inscrit à ce cours. On comprend bien rapidement que les deux personnages deviendront de très bons amis. Les prochains épisodes devraient donc nous offrir des scènes mémorables pour le personnage de Claire en tant que femme, qui va devoir se battre pour ses idées, pour ce qu’elle désire et tout ça dans un milieu entièrement composé d’hommes.

Le titre de cet épisode représente bien ce que les personnages traversent. Le scénario les met à rude épreuve et cela ne concerne pas seulement Claire et Jamie, mais également les personnages plus secondaires. La mise en scène de cet épisode est très propre et nous offre de très belles scènes. On retrouve le principe des parallèles utilisé dans le premier épisode. Claire et Jamie sont tous les deux hantés par le souvenir de l’autre et si les fans attendent impatiemment la réunion du couple, la mise en scène permet de patienter en nous offrant des parallèles et des scènes où les deux personnages se retrouvent ensemble le temps de quelques secondes. Jamie pense voir Claire en la personne de Jenny à Lallybroch, pendant que Claire s’abandonne au souvenir de Jamie à plusieurs reprises. On ne peut s’empêcher de ressentir de la peine pour les deux personnages qui ont le cœur brisé, mais également pour leur entourage qui est indirectement impacté par cette séparation. Frank est le plus concerné parmi les personnages, il comprend bien que Claire n’est pas totalement revenue auprès de lui et qu’une part d’elle-même sera toujours en Ecosse, avec Jamie.

Un second épisode chargé émotionnellement parlant, qui nous offre de très belles scènes et des performances impressionnantes. On a hâte de voir le prochain épisode qui nous permettra de découvrir une Brianna plus âgée ! Rendez-vous le 24 septembre sur Starz et le 25 sur Netflix !

Owlhazel

Owlhazel

Aude, 24 ans et apprentie libraire sur Paris. Je divise mon temps libre entre les séries et la lecture. Mon genre de prédilection reste de loin les séries en costumes et historiques, majoritairement anglaises, appelées aussi period drama. Je regarde aussi beaucoup de séries fantastiques, mais j'ai beaucoup de mal avec les comédies. J'aime pleurer et voir mes personnages préférés en baver avec la vie. Mes séries préférées vont des Tudors à Game of Thrones en passant par The White Queen et Outlander, avec un petit détour par Vikings et Peaky Blinders.

Une pensée sur “Outlander : l’avis de la rédac sur le 3×02 « Surrender »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.