Orange is the New Black : l’avis de la rédac’ sur la saison 6 !

C’est une des séries les plus binge-watchées sur Netflix, Orange is the New Black est de retour pour une sixième saison depuis le 27 juillet dernier. La série nous raconte l’histoire de Piper, une jeune femme à qui tout réussit jusqu’au jour où elle est condamnée à de la prison pour avoir fait passer de la drogue plus jeune… Si vous avez regardé la saison 5, vous savez déjà que cette saison 6 marque un véritable tournant dans l’histoire du show. Du coup, verdict ?

  • Piper, un personnage principal très secondaire

Si les premières saisons d’Orange is the New Black tournent autour de Piper, force est de constater que le personnage principal de la série est devenu bien secondaire. Certes, cela ne date pas de cette année, mais nous le ressentons d’autant plus dans cette sixième saison. En effet, tout bouge et change autour de Piper, les personnages que nous connaissons depuis la saison 1 se développent et évoluent mais pas elle. Il semble que nous ayons fait le tour du personnage depuis plusieurs années, et même avec une nouvelle dynamique, ça ne prend pas. Dans la saison 6, nous avons même l’impression de subir sa storyline, tant elle est inintéressante.

Certes, le couple qu’elle forme avec Alex est enfin stable et toujours aussi passionnel, mais cela ne suffit plus. Nous avons définitivement fait le tour du personnage, et sa présence ne fait que freiner le développement de ceux qu’elle entoure. Elle n’a jamais semblé aussi fade face à des personnages en constante évolution comme Red, Alex, Dayanara ou encore Taystee. Heureusement, la fin de la saison nous laisse présager que Piper sera un peu moins présente la saison prochaine… Ce que l’on espère vraiment.

  • Une saison charnière

Nous nous en doutions dès la fin de la saison 5, cette saison est une saison charnière qui marque un tout nouveau départ. D’abord, une partie de nos détenues favorites ne sont plus de la partie. C’est le cas de Maritza, Boo, ou encore Soso. Toutefois, le transfert des autres détenues engendrera l’arrivée de nouveaux personnages. De nouvelles détenues, certes, mais aussi de nouveaux gardiens et donc de nouvelles problématiques. La vie au niveau de sécurité maximum de Lichtfield n’aura rien à voir avec ce que nous connaissons. Nos héroïnes seront confrontées à des personnages plus violents, plus durs. Parmi les nouvelles détenues, nous retrouvons notamment Barbara et Carol, deux sœurs qui se livrent une guerre sans merci au sein de la prison.

Dans cette saison 6, il est question de gang et plus de famille comme nous avions l’habitude de l’entendre dans les saisons précédentes. C’est un véritable retour à zéro pour le show. Cette sixième saison est similaire à une saison 1, elle nous plante un nouveau décor, un nouveau contexte. Pour cela, le rythme de cette saison est plus lent, et en contradiction totale avec la saison 5. Si cela est, certes, nécessaire, ça n’en reste pas moins surprenant et parfois un peu long… Le contexte de la guerre des gangs est intéressant mais nous sommes en attente permanente que le rythme s’accélère, or, cela n’arrive jamais.

  • Une série humaine

C’est finalement ce que nous retiendrons d’Orange is the New Black, c’est une série humaine. Avec des personnages diversifiés, la série milite aussi bien pour le droit des femmes, que pour les droits LGBTQ+ ou pour les personnes de couleur. Finalement, c’est une série qui milite pour les droits humains, et elle n’hésite pas à croiser les luttes. Cette sixième saison s’ancre encore plus dans la société actuelle avec notamment le mouvement Black Lives Matter qui défendra le cas de Taystee suite à l’émeute et ses conséquences.

De manière générale, le show ne cesse de dénoncer des injustices : les détenues sont accusées et condamnées à tort, sont frappées, privées de la lumière du jour, ou même de soins dignes de ce nom. Parfois présentés de manière anecdotique, ce sont pourtant des faits violents et surtout réels. La série n’hésite pas non plus à explorer le passé de nos héroïnes, nous prouvant, à cette occasion, que même les détenues les plus favorisées (comme Piper) n’avaient pas forcément une vie simple. Leur présence en prison ne devrait pas les priver de droits fondamentaux, pourtant, c’est le cas. La série nous fait parfois rire, c’est vrai, mais Orange is the New Black passe plus de temps à nous briser le cœur et à nous sensibiliser à ses combats qu’au reste, et ce n’est pas plus mal. Cela fait de la série une série importante, actuelle et donc incontournable.

Pour conclure, cette saison marque effectivement un grand tournant dans l’histoire d’Orange is the New Black. Certes l’intrigue peut paraître longue, mais la série assume de plus en plus son militantisme en dénonçant les injustices sociales avec de plus en plus de vigueur, ce qui fait d’elle une série importante. Orange is the New Black est une série qui mérite son succès et que nous avons hâte de retrouver chaque année, que ce soit pour ses personnages attachants, ou pour ses messages vibrants. Notre note : 4/5.

Lizzie

Lizzie

Je suis Lizzie, j’ai 22 ans, et bien évidemment je suis passionnée de séries ! Je crois que cette passion s’est manifestée grâce à la diffusion de Prison Break lorsque j’étais toute petite, mais c’est la série True Blood qui m’a fait avoir le déclic et qui m’a rendu totalement accro au genre. Depuis, je suis à la recherche de série de qualité et qui sortent du lot telles que Breaking Bad, Sherlock ou encore Sons of Anarchy. Dernière pépite en date : Vikings. Si je privilégie les séries de grande qualité je ne rechigne tout de même pas devant une série sans prétention, sans prise de tête puisque tous les genres me plaisent. Humoristique, fantastique, historique, science-fiction, aucun genre n’est a jeté chez moi. En dehors des séries je suis une grande passionnée de littérature et de cinéma qui font tous deux parties de mon quotidien. Je suis également une énorme fan d’Aaron Paul, mais surtout de Heath Ledger (et si, il a bien joué dans quelques séries !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.