Les Nouvelles Aventures de Sabrina : l’avis de la rédac’ sur la partie 2 !

C’est seulement quelques mois après la diffusion de la première partie de la saison 1 de la série Netflix Les Nouvelles Aventures de Sabrina que la plateforme de streaming met à disposition des fans la partie 2. Composée de 9 épisodes, cette nouvelle partie continue de suivre les aventures de Sabrina Spellman (Kiernan Shipka), une jeune fille mi-humaine mi-sorcière qui essaie de jongler entre sa vie d’adolescente « normale » et sa vie d’apprentie sorcière. Si la première partie de la saison se concentrait plus sur la partie mortelle de Sabrina, c’est son côté sorcière qui est mis en avant dans cette suite. Déjà renouvelée pour deux parties supplémentaires, qu’a pensé la rédac’ de Les Nouvelles Aventures de Sabrina partie 2 ?

*Attention, cet article peut contenir des spoilers !*

  • L’ère des sorcières
Les nouvelles aventures de Sabrina : l'avis de la rédac' sur la saison 2 !

Ce qui est indéniable dans cette deuxième partie, c’est l’envie de mettre en avant le sexe féminin et lui donner du pouvoir. On peut clairement dire que Les Nouvelles Aventures de Sabrina prend un tournant féministe que l’on retrouve dans bon nombre des épisodes. Dès le premier, Sabrina se propose afin de devenir « dominant » de son école alors que ce titre, obtenu par un vote, ne revient d’habitude qu’aux sorciers et non aux sorcières : elle n’hésite pas à dire clairement qu’elle veut changer les codes afin de rendre le monde magique beaucoup moins misogyne. Mais il n’y a pas que Sabrina qui représente cet esprit de la femme forte. Zelda (Miranda Otto), dans l’épisode 3, conseillera alors à Hilda (Lucy Davis) de prendre la main sur sa relation avec l’homme qu’elle aime et de ne pas le laisser mener la danse, elle dira alors très clairement à sa soeur d’être une femme forte qui n’a pas peur de se battre ce qu’elle veut. Zelda qui, d’ailleurs, devra se délivrer de l’emprise de son nouveau mari, le Père Blackhood (Richard Coyle) qui essaiera de la réduire à une simple femme au foyer qui ne réfléchit pas après leur lune de miel. Même du côté des « méchants », cette idéologie est représentée puisque Lilith (Michelle Gomez) – qui était d’ailleurs une méchante qui manipulait Sabrina depuis le début de la série – deviendra dans le dernier épisode la reine des enfers après la défaite de Lucifer. Si ce vent de féminisme peut sembler un peu forcé par certains, nous avons beaucoup apprécié la manière dont cette idée était amenée tout le long de la saison et avoir une héroïne forte et indépendante comme Sabrina est une bonne chose puisque le personnage permettra à des jeunes filles de grandir avec l’idée qu’une femme ne doit pas être soumise à un homme.

  • Une saison plus sombre
Sabrina

Le deuxième point important à souligner quant à cette partie 2, c’est le côté beaucoup plus sombre de cette suite qui dénote de la partie 1. En effet, puisque la première partie de la saison se concentrait sur la vie mortelle de Sabrina – car celle-ci veut garder sa mortalité et ne pas l’abandonner au profit de ses pouvoirs -, cette deuxième partie se concentre sur son côté sorcière. On remarquera alors qu’une majorité de l’histoire se déroulera la nuit, avec une imagerie très sombre en adéquation avec le monde magique de Greendale car il ne faut pas oublier que Sabrina fait partie de l’église de Satan et que nous ne parlons pas ici de magie blanche mais bien de magie noire ! Lors des 9 épisodes, nous aurons donc l’occasion d’en savoir de plus en plus sur l’univers magique de la série : on découvrira entre autre la tradition du dominant ou encore la Lupercales (la Saint-Valentin des sorciers, ndlr) qui rendent la série immersive, riche en folklore et en détails. Au-delà de cela, l’intrigue principale est elle aussi beaucoup plus sombre : à partir de la fin de l’épisode 6, quand Sabrina revient à la vie et se débarrasse des missionnaires, l’histoire prend un tournant encore plus obscure puisqu’elle démontre des capacités hors du commun mais également terrifiantes. La scène dans l’église est certainement une des plus marquantes de cette deuxième partie. Nous découvrirons également à la fin de la saison que le père de Sabrina est en réalité Lucifer, la rendant alors unique, mais aussi dangereuse. La troisième partie risque très probablement d’être encore plus sombre puisqu’on comprend que Sabrina va vouloir aller chercher Nick (Gavin Leatherwood), bloqué en enfer puisqu’il a enfermé Lucifer dans son corps afin de pouvoir le vaincre et s’en débarrasser.

  • Les dynamiques de groupe
Les nouvelles aventures de Sabrina : l'avis de la rédac' sur la saison 2 !

Plusieurs groupes se distinguent durant toute cette deuxième partie, des groupes possédant une bonne dynamique qui aident à avoir des épisodes rythmés durant lesquels nous ne nous ennuyons jamais. En effet, nous avons d’abord le trio d’amis mortels de Sabrina : Harvey (Ross Lynch), Rosalind (Jaz Sinclair) et Susie/Theo (Lachlan Watson). Si au début, ils n’avaient plus de nouvelles de Sabrina, nous continuions à les voir dans leur vie d’adolescents « normaux » pour petit à petit, revenir dans la vie de Sabrina et être mêlés à tous les évènements paranormaux qui se déroulent à Greendale. Nous en apprenons également beaucoup plus sur Prudence (Tati Gabrielle), un personnage qui prend de la profondeur dans cette partie, car on comprend qu’elle souffre de la non-reconnaissance de son père (le Père Blackhood) qui n’hésitera pas à profiter de son besoin d’amour paternel pour la manipuler afin d’arriver à ses fins. Nous avons été très satisfaits de voir que dans l’épisode 8 Prudence comprend qu’elle se fait manipuler et n’hésite pas à aider Sabrina et les Spellman pour les contrer. La dynamique entre Sabrina et Nick est elle aussi très intéressante et nous nous attachons à ce nouveau couple, car même si nous apprenons dans l’épisode 9 que Nick a trahi Sabrina, ce dernier se rattrape en l’aidant à enfermer Lucifer et il semble sincère dans ses sentiments envers la jeune femme.

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur cette deuxième partie de Les Aventures de Sabrina mais une chose est certaine : celle-ci est encore meilleure que la première. Nous espérons que la troisième partie continuera sur cette lancée et fera encore évoluer les protagonistes qui bénéficient tous d’un traitement intéressant et évolutif. Notre note : 4,5/5.

lovebug

lovebug

Hello, ici Marie, geek à plein temps ! Je bosse dans la communication digitale et je passe beaucoup (trop) de temps à regarder des séries en tout genre. Passionnée d'histoire et de culture américaine et britannique, je regarde surtout des séries anglophones et en VO s'il vous plait ! J'aime un peu de tout : séries historiques, Marvel, drama, comédies, fantastiques et science fiction, horreur.. Je suis quelqu'un qui aime ne pas faire comme les autres. Games of Thrones par exemple ? Pas vu un seul épisode de ma vie. Nope, pas un seul !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.