JU-ON: Origins : l’avis de la rédac’ sur la saison 1 !

JU-ON : Origins est une série d’horreur japonaise sortie sur Netflix le 3 juillet dernier sur Netflix. Tirée de la saga à succès cinématographique japonaise et américaine The Grudge, elle raconte les origines de la malédiction dans une maison de la banlieue de Tokyo. Alors après avoir regardé la première saison, qu’a pensé la rédac’ de JU-ON : Origins ?

** Attention, cet article contient des spoilers **

  • Une vraie série d’horreur
JU-ON: Origins : l'avis de la rédac' sur la saison 1 !
Episode 2

Si vous avez regardé JU-ON : Origins, c’est probablement parce que vous êtes fan d’horreur ; vous ailleurs d’ailleurs peut-être vu tous les films tirés de cette saga. Dans ce show, nous retrouvons toutes les formules afin de donner un coup de frisson aux spectateurs qui voudraient mal dormir la nuit après avoir regardé un épisode. Bien entendu, savoir si la série fait peur ou non est très subjectif et quand on a l’habitude de l’horreur en général, il est difficile de nous donner froid dans le dos et pourtant, JU-ON : Origins a réussi à nous mettre très mal à l’aise et c’est là, qu’on retrouve l’horreur comme nous l’aimons à la rédac’ de Just About TV. Si certains passages sont gores (nous pensons par exemple à la scène dans l’épisode 4 quand le mari de Nobu (Shinsuke Kato) la tue et lui coupe le ventre pour sortir le bébé), d’autres vont traiter de l’horreur plus subtile comme l’apparition du fantôme dans la maison en arrière plan, la scène très violente du viol de Kiyomi (Ririka) dans la maison ou encore l’atmosphère étrange et surtout confuse qui règne pendant les 6 épisodes qui composent cette première saison. Une atmosphère qui s’apparente beaucoup plus aux films japonais de la franchise et qui n’hésite pas à réutiliser ses codes qui avaient fait d’elle son succès. Bien entendu, la série essaie également de faire peur aux spectateurs en annonçant la couleur dès le début du premier épisode en précisant que l’histoire est tirée de faits réels. Une formule qui marche toujours, dans le cinéma ou la télévision de l’horreur.

  • Une trame narrative frustrante
JU-ON: Origins : l'avis de la rédac' sur la saison 1 !
Episode 1

Si la série arrive à nous donner des frissons, on peut cependant lui relever un défaut majeur : sa trame narrative. L’histoire se déroule à plusieurs époques différentes afin de nous montrer à quel point la malédiction de cette maison s’est abattue sur plusieurs familles différentes. Si cela ne semble pas être une mauvaise idée sur le papier, les six épisodes sont composés d’ellipses incessantes qui peuvent facilement perdre le spectateur face à tous ces changements soudains. Nous comprenons que l’enquêteur de paranormal Yasuo (Yoshiyoshi Arakawa) est le fil rouge à toute l’histoire beaucoup plus tard dans la saison mais il devient de plus en plus compliqué, au fur et à mesure que les épisodes avancent, de réussir à connecter les personnages ensemble selon l’époque et d’arriver à comprendre où la série veut en venir et où l’histoire va réellement. Heureusement que l’histoire en elle même arrive à nous tenir en haleine et heureusement que le format le permet, avec seulement 6 épisodes d’une trentaine de minutes : plus d’épisodes aurait été une mauvaise idée et des épisodes plus longs aussi. A la fin de JU-ON : Origins, nous n’avons pas l’impression d’avoir tout compris et nous nous sentons toujours un peu confus tant la trame narrative nous a totalement perdue le long de tous les épisodes.

Après cette première saison, il nous est difficile de dire si nous avons réellement aimé JU-ON : Origins. Si l’horreur était au rendez-vous et si l’histoire nous donnait envie de continuer, ce sentiment de ne pas avoir tout compris n’est pas tellement agréable, surtout quand on nous promet un show qui doit nous expliquer les origines d’une saga cinématographique incontournable dans le genre de l’horreur. Notre note : 3/5.

lovebug

lovebug

Hello, ici Marie, geek à plein temps ! Je bosse dans la communication digitale et je passe beaucoup (trop) de temps à regarder des séries en tout genre. Passionnée d'histoire et de culture américaine et britannique, je regarde surtout des séries anglophones et en VO s'il vous plait ! J'aime un peu de tout : séries historiques, Marvel, drama, comédies, fantastiques et science fiction, horreur.. Je suis quelqu'un qui aime ne pas faire comme les autres. Games of Thrones par exemple ? Pas vu un seul épisode de ma vie. Nope, pas un seul !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.