Jane the Virgin : L’avis de la rédac’ sur la saison 2!

Jane the Virgin nous raconte l’histoire de Jane (Gina Rodriguez), jeune femme qui se retrouve artificiellement inséminée par erreur, puis enceinte. Alors que la première saison suivait sa grossesse, puis son accouchement dans les derniers épisodes, la seconde saison lui fait découvrir les joies d’être maman…

JTV1

  • La telenovela est de retour

Un kidnapping d’enfant ? Un échantillon de sperme volé ? Une mère meurtrière ? Un frère caché ? Une (autre) sœur (mais jumelle cette fois-ci) cachée qui réapparaît ? Un mariage à Vegas officié par un sosie de Cher ? Bienvenue dans la deuxième saison de Jane the Virgin ! Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on ne s’est pas ennuyé cette saison et c’est surtout grâce à ces rebondissements pas réalistes pour un sou mais tellement drôles que nous aimons tant cette série. Les personnages ne cessent de se mettre dans les pires situations possibles, enchaînent les catastrophes mais s’en tirent toujours à bon compte parce qu’ils trouvent toujours une bonne solution à leurs problèmes ! C’est encore une fois l’aspect telenovela de la série qui est mis en avant et qui fait son originalité. La narration marque également une réelle différence. C’est comme regarder la série avec un ami plein d’humour qui fait des commentaires toutes les cinq minutes, sauf que cet ami-là, c’est celui des Villanueva. Si la série n’avait pas ce côté rocambolesque, ce narrateur, ces petits ajouts comme les hashtags qui apparaissent quand Rogelio (Jaime Camill) parle, je pense que l’on s’ennuierait beaucoup.
J’apprécie énormément que la communauté latino-américaine soit mise en avant au travers d’Alba (Ivonne Coll), Jane et Xio (Andrea Navedo), que leurs personnalité soit si positives et qu’elles se soutiennent tellement les unes les autres. Les personnages secondaires prennent également une grande place dans l’intrigue de cette seconde saison et cela fait vraiment plaisir de les voir ainsi développés, comme tout l’axe concernant Petra (Yael Grobglas) et sa mère, puis Petra et sa soeur jumelle, ce qui semble prévoir de très bonnes scènes pour la saison 3 !

JTV2

  • La vie de parents

Après la grossesse, un nouveau thème est abordé dans cette saison de Jane the Virgin : la vie de jeunes parents. Jane passe d’abord par une période de dépression et d’angoisse, surtout après toute l’histoire du kidnapping, et elle refuse de quitter Matteo une seule seconde (ce qui mène forcément à des scènes hilarantes). Puis elle essaye de mener sa vie par tous les fronts : maman et étudiante, puis maman et professeur, puis maman et serveuse. Jane n’abandonne rien, elle persévère. C’est un personnage vraiment fort que l’on aime voir évoluer au fil des épisodes, elle apprend de ses erreurs (et elle en fait beaucoup!), et malgré tout elle cherche toujours à placer sa famille avant le reste bien que cela ne soit pas toujours possible et cette saison lui a montré qu’il faut parfois faire des choix et qu’il n’est pas possible de tout mener à bien à la fois. Cette saison marque surtout l’évolution de Jane, elle n’est plus la jeune femme rêveuse qui veut son prince charmant, elle doit faire face à d’autres priorités.
Rafael aussi doit faire face à son nouveau rôle de père, et il lui est difficile d’assumer cette tâche tant Jane prend la chose à cœur. Vu qu’il ne vit pas avec son fils, il a peur de ne pas être là pour les choses importantes, comme ses premiers pas, son premier rire, toutes ses premières fois… Il décide donc de prendre du temps pour Jane et Matteo, mettant Petra et l’hôtel de côté. Rafael fait de son mieux pour s’intégrer au clan Villanueva, mais il ne cesse de se comparer à Michael pour qui tout semble si facile. Il connaît les trois femmes depuis plus longtemps et sait d’instinct comment elles fonctionnent, quoi et quand il faut faire quelque chose. Rafael marche donc sur des œufs, jusqu’à ce qu’il trouve enfin sa place.

JTV 3

  • Michael ? Rafael ? Michael ? Rafael ? Michael !

La saison 2 nous a enfin donné une réponse, la réponse tant attendue… Celle concernant encore et toujours le fameux triangle amoureux, à croire que l’on y échappera jamais (il est partout). Ici, le triangle amoureux reste justifié puisque la série s’inspire de telenovelas et d’histoires d’amour tirées par les cheveux (se faire inséminer par erreur du sperme de son amour de jeunesse, c’est déjà assez incroyable…) il est donc nécessaire que Jane soit tiraillée entre les deux hommes de sa vie : son charmant ex et le torride père de son fils. Malheureusement, à la voir changer d’avis tous les trois épisodes (ce qui était déjà le cas dans la première saison) et à passer de l’un à l’autre sans cesse, Jane perd toute crédibilité en tant que personnage féminin fort tel qu’on nous l’a présenté au début de la série… Je me suis lassée de la voir changer d’avis, se disputer avec l’un pour courir dans les bras de l’autre… Cependant, elle se décide enfin à choisir Michael (Brett Dier) (yaaay!) mais que les personnes de la Team Rafael ne perdent pas espoir, je pense sincèrement que ce n’est pas son dernier mot. Rafael (Justin Baldoni) a des sentiments pour Jane, ce qu’il refoule depuis plusieurs épisodes maintenant, et connaissant la série, cela m’étonnerait qu’il garde ça pour lui encore longtemps.

JTV 4

  • Un épisode final qui met la barre très haut

Même si la saison avait été moyenne (ce qui n’est pas le cas), le dernier épisode de la saison remonte la barre avec un niveau d’intrigue absolument fou ! Alors que le mariage de Michael et Jane s’est déroulé à merveille et qu’ils vont enfin pouvoir passer la nuit ensemble (la scène chantée « Go have sex » est absolument hilarante), Michael apprend que Susanna (Megan Ketch) est en fait la taupe qu’ils recherchent depuis le début, elle lui tire dessus (au secours!) puis va rejoindre Luisa (Yara Martinez) dans la chambre, où l’on découvre en fait qu’il s’agit de Rose (Bridget Regan) qui portait un masque. Rose est la belle-mère de Luisa et Rafael, qui entretenait une liaison avec Luisa et qui s’est révélée dans la première saison être en fait une tueuse, et avoir assassiné le père de Rafael et Luisa. C’est bon, vous suivez toujours ? Susanna n’a donc jamais existée ! Gros rebondissement, catastrophe et c’est la fin de l’épisode. À l’année prochaine, soyez frustrés jusqu’à la prochaine saison ;)…

JTV 5

Note : 4/5 Si la saison était excellente, c’est le triangle amoureux qui a fait baisser la note. Il fait partie intégrale de l’intrigue et de la vie de Jane, mais je me suis lassée de la voir passer de l’un à l’autre et changer d’avis tous les trois épisodes. Je suis ravie qu’elle ait enfin fait un choix dans la dernière partie de la saison, même si ça promet de se gâter dans la saison 3 ! La série est une vraie bouffée d’air frais, de rires et les acteurs nous font vivre des moments incroyables, j’espère simplement que cela durera dans le temps.

Owlhazel

Owlhazel

Aude, 24 ans et apprentie libraire sur Paris. Je divise mon temps libre entre les séries et la lecture. Mon genre de prédilection reste de loin les séries en costumes et historiques, majoritairement anglaises, appelées aussi period drama. Je regarde aussi beaucoup de séries fantastiques, mais j’ai beaucoup de mal avec les comédies. J’aime pleurer et voir mes personnages préférés en baver avec la vie. Mes séries préférées vont des Tudors à Game of Thrones en passant par The White Queen et Outlander, avec un petit détour par Vikings et Peaky Blinders.
# BetaSeries : aude1012 / # Blog : Aude aux livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*