Insatiable : l’avis de la rédac’ sur la saison 2 !

Malgré la polémique qui avait fait parler de Insatiable un peu partout sur le net avant même le lancement de la saison 1, Netflix a décidé de renouveler la série pour une deuxième saison. Disponible depuis le 11 octobre sur la plateforme de streaming légale, cette saison 2, composée de 10 épisodes, nous amène là où elle nous avait laissée lors du final de la saison 1 avec Patty (Debby Ryan) et Bob (Dallas Roberts) venant tout juste de se débarrasser de la voiture dans laquelle se cache un cadavre. Bien décidée à reprendre sa vie en main, Patty va devoir faire face aux conséquences de ses erreurs à la fin de la première saison. Alors, qu’a pensé la rédac’ de la saison 2 de Insatiable ?

**Attention, cet article contient des spoilers !**

  • Le trouble alimentaire de Patty
Insatiable : l'avis de la rédac' sur la saison 2 !
Episode 10, « Aussi loin que tu veux aller »

C’est à cause de la perte de poids impressionnante de Patty qu’Insatiable s’était fait une mauvaise réputation lors de son lancement avec sa première saison l’année dernière. Malgré le sujet sensible que la série avait essayée de traiter, celle-ci n’avait pas creusée très loin quant à la maladie de son personnage principal et cette deuxième saison fait un excellent travail pour rattraper cette erreur. Le titre du show était pourtant évocateur : Patty est insatiable, puisqu’elle possède un très sérieux trouble alimentaire qui fait qu’elle a tout le temps envie de manger. Si cette thématique était très peu existante dans la saison 1, celle-ci semble plus claire dans la saison 2 et est même traitée de manière intelligente. Ainsi, Patty va décider dès l’épisode 3, « Comme un boomerang », de participer à un groupe de soutien des mangeurs compulsifs et elle aidera une adolescente dans l’épisode 4, « Mauvais sang », à ne pas trop fantasmer sur l’idée de perdre du poids pour changer de vie. C’est un message qui avait été évoqué lors de la première saison mais qui est encore plus flagrante dans cette saison 2 : Patty pensait changer sa vie et devenir quelqu’un de meilleur en perdant du poids, ce qui n’a pas du tout été le cas. Le plus important est d’aimer qui on est, d’aimer son corps et de ne pas se mettre des limites à cause des normes de beauté imposées par la société.

Les premiers épisodes sont encore plus poussés dans la représentation de son trouble alimentaire lorsque Patty mange de manière frénétique tout ce qu’elle trouve, allant jusqu’à manger de la nourriture couverte de gel pour les mains tellement elle ne pouvait pas se retenir dans l’épisode 1, « Beaucoup de porcs et une grosse truie ». Un moment marquant est également quand Bob lui dit clairement et pour la première fois de la série qu’elle souffre de troubles alimentaires et qu’elle devrait faire quelque chose à propos de cela.

  • Une satyre de la société
Insatiable : l'avis de la rédac' sur la saison 2 !
Episode 9, « Protection rapprochée »

Il est clair et net que Insatiable est une série à ne pas prendre au premier degré. Elle est d’ailleurs très satyrique, un point que nous avons beaucoup apprécié dans cette nouvelle saison. Si les personnages sont toujours aussi caricaturés que dans la saison 1, cette suite nous donne l’impression que des sujets plus sérieux sont traités. Il y a bien entendu le trouble alimentaire de Patty, comme mentionné dans le paragraphe ci-dessus mais également le monde des concours de beauté, la police mais aussi la politique. Une scène très marquante était probablement celle du débat politique entre les deux Bobs dans l’épisode 9, « Protection rapprochée ». Les règles du débat énoncées par la personne du jury sont tellement ridicules qu’elles vulgarisent la politique dans son ensemble. Bob Armstrong se présentera alors à la mairie sans même avoir de programme (on remarquera d’ailleurs que son programme n’est jamais évoqué et qu’il se fait élire sans même en avoir un !) tandis que Bob Barnard (Christopher Gorham) ne misait que sur son physique comme si la politique n’était plus qu’une histoire de média.

La manière dont Patty ne cesse de tuer des gens est également une source d’humour tout le long de la saison. Lorsqu’elle tue accidentellement son « père », lorsqu’elle utilise ce que Henry (Alex Landi) lui a appris pour son numéro spécial pour tuer les trois hommes qui voulaient récupérer la drogue cachée dans la poitrine de sa mère ou encore lorsqu’elle cache le corps de Stella-Rose (Beverly D’Angelo) dans une valise : toutes ces situations, pourtant graves, étaient basées sur l’humour, les rendant alors très légères et aidant à qualifier de série feel good à regarder sans se prendre vraiment la tête.

  • La tournure de la série 
Insatiable : l'avis de la rédac' sur la saison 2 !
Episode 6, « La course contre la bouffe »

C’est une tournure assez surprenante qu’a pris la saison 2 de Insatiable. Alors que la première saison nous avait laissée bouche bée avec le meurtre de Christian (James Lastovic), on peut dire que la suite du show nous a surprise à plusieurs occasions. La maladresse incroyable de Patty qui la pousse à commettre tous ces meurtres était ridiculeusement intéressant et nous priions pour qu’elle ne se fasse pas prendre, car après tout, elle n’a fait que se défendre dans la plupart des cas ! La scène dans les coulisses de Miss American Lady avec la révélation de tout ce que Patty a fait dans l’épisode 10, « Aussi loin que tu veux aller » nous amène à penser qu’une troisième saison pourrait être en réalité très intéressante. Alors que Bob était toujours celui qui essayait de sortir Patty du pétrin, c’est au tour de la jeune femme de lui rendre la pareille en prouvant qu’il est en prison pour les mauvaises raisons. L’amitié entre Patty et Nonnie (Kimmy Shields) va également être mise à rude épreuve maintenant qu’elle sait ce que sa meilleure amie a fait.

Le plus intéressant serait également de voir l’évolution de Patty face à son problème de nourriture : maintenant qu’elle a gagné Miss American Lady, quel sera le nouvel objectif à atteindre pour la jeune femme ? Car en plus d’être insatiable de nourriture, cette dernière était insatiable de réussite et de gloire.. en plus d’être insatiable de meurtres. C’est un personnage complexe qui a évolué au fil des deux premières saisons que nous présente la série et nous avons hâte de le voir évoluer à nouveau à travers une troisième saison, si Netflix le permet.

Insatiable a su apprendre de ses erreurs et a réussi à nous offrir une saison 2 drôle et décalée. Elle a su nous surprendre et a été, à notre sens, beaucoup moins problématique que la première saison, parfois un peu trop maladroite. Si Netflix n’a pas encore fait d’annonce quant à un potentiel renouvellement, nous espérons que celle-ci aura le droit à une saison 3 afin de démêler les intrigues laissées à la fin de la saison. Notre note : 4/5.

 

lovebug

lovebug

Hello, ici Marie, geek à plein temps ! Je bosse dans la communication digitale et je passe beaucoup (trop) de temps à regarder des séries en tout genre. Passionnée d'histoire et de culture américaine et britannique, je regarde surtout des séries anglophones et en VO s'il vous plait ! J'aime un peu de tout : séries historiques, Marvel, drama, comédies, fantastiques et science fiction, horreur.. Je suis quelqu'un qui aime ne pas faire comme les autres. Games of Thrones par exemple ? Pas vu un seul épisode de ma vie. Nope, pas un seul !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.