Grand Hôtel : l’avis de la rédac’ sur la saison 1 !

C’est le jeudi 24 septembre dernier que s’est achevé la première saison de Grand Hôtel sur TF1. Composée de 8 épisodes, cette adaptation française de Gran Hotel par Aurélie Belko et Sébastien Le Délézir et réalisée par Jérémy Minui et Yann Samuell s’éloigne de la version originale mais est-elle réussie pour autant ? Verdict avec notre avis sur cette première saison.

  • Une saga estivale
Carole Bouquet évoque son rôle dans “Grand Hôtel”, la nouvelle série de TF1

Grand Hôtel a tous les codes de la saga de l’été française. En effet, elle met en scène une famille puissante -les Vasseur- qui se déchire et dont chaque membre semble cacher un secret. De plus, cette famille possède un hôtel de luxe qui sera le théâtre de toutes sortes événements, allant du simple adultère aux meurtres en série. Que serait une saga sans amour ? Ici l’héroïne, Margaux (Solène Hébert), est tiraillée entre deux hommes : Sam (Virgile Bramly), son fiancé de longue date, et Anthony (Victor Meutelet), le jeune serveur tête brûlée. Sans oublier les méchants : Agnès Vasseur (Carole Bouquet) dont on voit le côté sombre dès le pilote du show, le mystérieux « Jérémy », le tueur qui frappe dans l’hôtel, et d’autres protagonistes qui sévissent chacun à leur échelle… Seule la programmation de la mini-série diverge avec ces codes, puisqu’elle est diffusée dans le prolongement de l’été et non en juillet-août, probablement en raison de la crise sanitaire, sauf si TF1 souhaitait en faire sa série de rentrée. Malgré une légère inconstance de semaine en semaine, les audiences ont été très correctes, réunissant près de 4 millions de téléspectateurs en moyenne.

  • Un grand potentiel
Grand hôtel", la saga de TF1 diffusée ce jeudi a été tournée à  Saint-Jean-Cap-Ferrat - Nice-Matin

La série a pourtant un grand potentiel. Tout d’abord son casting plus que prestigieux, jugez plutôt : Carole Bouquet (James Bond : Rien Que Pour Vos Yeux), Victor Meutelet (Le Bazar de la Charité), Solène Hébert (Les Profs), Virgile Bramly Validé), Alain-Fabien Delon (Capitaine Marleau), Marie Kremer (Un Village Français), Bruno Solo (Caméra Café), Hippolyte Girardot (Une Chance de Trop), Anny Duperey (Une Famille Formidable), Gwendoline Hamon (Cassandre), Maxence Danet-Fauvel (Skam France) et Héloïse Martin (Tamara). Hélas, cela ne suffit pas à nous convaincre car certaines scènes sont assez mal jouées -ou dirigées- et on tombe parfois dans le soap-opera. Dommage car certains dialogues mordants font plaisir à entendre (notamment pour Carole Bouquet et Anny Duperey) tandis que d’autres semblent d’une platitude ennuyante… Parmi les points forts de la série, notons tout de même la très belle réalisation portée par de superbes décors qui donnent envie d’aller sur la Côte d’Azur illico ! Et pourtant notre engouement va rapidement retomber comme un soufflé…

  • Un essoufflement sur la longueur

Alors que le show commençait sur les chapeaux de roue, il faut bien admettre qu’à mi-saison, Grand Hôtel est déjà en perte de vitesse… La cause ? Trop de sous-intrigues au degré d’intérêt inégal, dont la plupart s’avèrent inutiles à la trame principale. En outre, la série commence à traîner en longueur et tourner en rond, devenant même répétitive. Certains épisodes sont bavards mais creux. Ici, le trop est définitivement l’ennemi du bien. Ainsi, on se lasse rapidement du triangle amoureux Margaux/Sam/Anthony tellement la demoiselle change d’avis souvent, ce qui devient en définitive peu crédible… De façon générale, le traitement des personnages laisse également à désirer et on regrette notamment le ton agressif imputé au personnage joué par Victor Meutelet, censé s’être infiltré dans le palace pour enquêter discrètement, mais qui aurait été licencié depuis longtemps dans le monde réel au vu de son comportement rentre-dedans !

Grand Hôtel : les références, la saison 2... les secrets du soap de TF1  selon ses créateurs - News Séries à la TV - AlloCiné

De plus, l’intrigue est tirée par les cheveux et on remarque quelques incohérences qui ne seront pas expliquées pour autant… Le pire étant attribué à la fin du show qui a été complétement bâclée sans obtenir de réelle conclusion ! Ainsi le sort de plusieurs personnages reste en suspens à l’instar de celui de Xavier (Alain-Fabien Delon) ou d’Hélène (Flore Bonaventura), et de nombreux mystères ne sont pas encore résolus, tels que celui de la Capitaine Sargass (Sara Martins) par exemple. En bref, une manière poussive de proposer un cliffhanger afin de provoquer la commande d’une deuxième saison…

En conclusion, c’est sur une pointe de déception que nous terminons notre visionnage de Grand Hôtel. Véritable ascenseur émotionnel, la série avait su nous appâter avec de très bons éléments en première moitié de saison mais a rapidement dégénéré en tombant de son piédestal. Le show avait pourtant tout d’une saga au plaisir coupable. Hélas, l’essai n’est pas confirmé… Note : 2,75/5.

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Une réflexion sur “Grand Hôtel : l’avis de la rédac’ sur la saison 1 !

  • Avatar
    4 octobre 2020 à 13 h 36 min
    Permalien

    Tout à fait d’accord avec la critique de la saga lue plus haut.
    Casting pas toujours réussi. Dialogues fades. Trop d’intrigues. Des relations pas trop convaincantes ainsi que les situations. Le personnage Anthony trop agressif venant presque aux mains quand il agresse Margaux dans le couloir! Il a fait le geste de la frapper!
    Et bien sûr la fin complètement ratée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.