Désenchantée : l’avis de la rédac’ sur la saison 1

Désenchantée est une nouvelle série animée de Netflix créée par Matt Groening (Les Simpson). Désenchantée se déroule dans le royaume de Dreamland où la princesse Bean, une jeune fille alcoolique et indépendante essaie de trouver sa place au sein de son royaume. Elle fait la rencontre de Elfo et Luci qui deviennent ses meilleurs amis et la suivent dans toutes ses aventures. Véritable série fantastique, Désenchantée vous ravira si vous aimez les chevaliers, châteaux, forêts magiques et tout ce qui tourne autour de la fantasy. Après le visionnage de la saison 1, qu’a pensé la rédac’ de Désenchantée ?

** Cet article contient des spoilers ! **

  • Des personnages attachants

Désenchantée : l'avis de la rédac' sur la saison 1

Ce qui fait la force de Désenchantée, c’est en premier lieu ses personnages. Bean, la princesse de Dreamland est le contraire de ce qu’on peut imaginer d’une princesse : alcoolique, elle ne porte jamais de robe et fait tout le contraire de ce que son père lui demande. Bean est une jeune fille forte et indépendante qui possède cependant des faiblesses comme le manque de figure maternelle puisque sa mère est décédée alors qu’elle n’était qu’un bambin. Son meilleur ami, qu’elle rencontre dans le premier épisode, Elfo, est un elfe qui a décidé de fuir le pays des elfes car il ne s’y sentait pas à sa place. Elfo est un personnage touchant, toujours prêt à aider Bean et qui découvre la vie en dehors de son pays d’origine. Luci quant à lui est un démon qui vient des enfers. Nous regrettons que ce personnage ait été mis de côté et ait été moins développé que Bean et Elfo : nous aurions aimé voir à quoi ressemblait la vie de Luci en enfer par exemple. Cependant, ce trio marche très bien et nous nous attachons très vite à eux au bout de quelques épisodes; tellement que la mort d’Elfo dans l’épisode 9 est aussi touchante qu’inattendue.  En plus d’avoir des personnages auxquels on s’attache, nous avons aussi des personnages surprenants, notamment dans le dernier épisode quand nous apprenons que la mère de Bean n’est en fait pas toute blanche puisqu’elle a voulu empoisonner le roi dans le passé.

  • Une intrigue principale décousue mais surprenante

Désenchantée : l'avis de la rédac' sur la saison 1

Contrairement à d’autres séries de Matt Groening, comme les Simpson, Désenchantée possède plusieurs intrigues principales durant toute la saison. Les actions des épisodes ont des conséquences et ne sont pas effacées dans les épisodes d’après (comme pour les Simpson, par exemple où chaque épisode est plus ou moins indépendant de l’autre). Nous regrettons cependant qu’une des intrigues principales ne soit pas très claire et parfois même oubliée. Dans le premier épisode, nous remarquons qu’un petit groupe de personnages cagoulés surveillent Bean et mènent des actions afin de porter préjudice à Dreamland. Malheureusement, à la fin de la saison, cette intrigue n’est pas résolue car nous ne savons toujours pas clairement qui sont ces personnages et pourquoi ils veulent détruire Dreamland. A la fin de la saison, on change même carrément de méchant puisque la mère de Bean empoisonne le royaume entier : tous les sujets sont alors transformés en statuts de pierre. Bien que cette intrigue n’ait pas été assez mise en avant, nous saluons tout de même la capacité de la série à nous surprendre. La mort d’Elfo dans l’épisode 9 est innatendue et le retournement de situation quant à la mère de Bean aussi. Ces deux évènements qui se déroulent dans les deux derniers épisodes de la saison rendent les épisodes encore plus prenants et captivants.

  • Une bonne animation et un humour bien dosé

Désenchantée : l'avis de la rédac' sur la saison 1

Il est impossible de ne pas faire de comparaison avec les Simpsons après avoir vu Désenchantée. En effet, cette série animée est une série comique qui reprend tout ce qu’on aime chez les Simpson sans pour autant en être une copie : des personnages décalés, parfois extrêmes avec un pouvoir comique qui fonctionne. On retrouvera pas mal de comique de situation mais aussi du comique de ridicule. On pense notamment à ce prince que Bean était censé épouser dans le premier épisode et dont la tête se fait embroché par une épée. Alors que nous le pensions mort et enterré, nous nous surprenons à le revoir à la fin de la série, toujours avec l’épée dans la tête et vivant. L’animation de Désenchantée est très fluide et agréable à regarder : si vous aimez les animations avec cette impression de “dessins”, vous aimerez cette série car elle ne possède pas d’images de synthèses en guise d’animation (sauf parfois la vue sur le château qui donne cette impression); on se sent d’ailleurs très vite plongé dans cet univers médiéval et féerique.

Pour conclure, Désenchantée est une bonne série d’animation. C’est un bon divertissement avec des épisodes ni trop longs, ni trop courts. Nous regrettons seulement le si petit nombre d’épisodes : quelques épisodes de plus auraient peut-être permis de pouvoir développer un peu plus certains personnages comme celui de Luci. Notre note : 4/5

lovebug

lovebug

Marie, Potterhead de 26 ans, geek à plein temps ! Je bosse dans la communication digitale et je passe beaucoup (trop) de temps à regarder des séries en tout genre. J'aime l'histoire, la littérature, le graphisme, le cinéma, la lecture et bien sûr, les séries. Passionnée d'histoire et de culture américaine et britannique, je regarde surtout des séries anglophones et en VO s'il vous plait ! J'aime un peu de tout : séries historiques, Marvel, drama, comédies, fantastiques et science fiction, horreur.. Je suis quelqu'un qui aime ne pas faire comme les autres. Games of Thrones par exemple ? Pas vu un seul épisode de ma vie. Nope, pas un seul !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.