Broadchurch : l’avis de la rédac sur la saison 3 !

La troisième saison de Broadchurch achevait sa diffusion le 17 avril dernier, offrant un final rempli de révélations. Après deux premières saisons remarquées par la critique et les téléspectateurs, Olivia Colman et David Tennant étaient de retour pour une nouvelle enquête très attendue mais aussi redoutée. Alors, le pari a-t-il été tenu ?

  • Un retour clairement réussi

Les deux premières saisons de Broadchurch avaient été acclamées par la critique et portées par les deux acteurs principaux : Olivia Colman et David Tennant. Elles nous racontaient le décès d’un jeune garçon, Danny Latimer, et l’enquête autour de sa disparition, puis les conséquences de ce décès sur les personnages de la série avec le procès du coupable et les réactions de la famille, de l’entourage et des enquêteurs.
Cette troisième saison était donc extrêmement attendue et le secret a été très bien gardé pendant le tournage, peu d’éléments ont été révélés sur l’intrigue principale que les téléspectateurs allaient découvrir lors du retour des agents Hardy et Miller. C’est un retour clairement réussi, grâce au scénario du créateur de la série, Chris Chibnall, qui a su dévoiler les éléments petit à petit et garder le suspense présent à chaque épisode pour entretenir l’intérêt des téléspectateurs. Nous retrouvons les personnages que nous avons suivis et aimés pendant les deux premières saisons, mais découvrons également ceux qui seront les héros de cette troisième saison.
Cette troisième saison nous offre donc une nouvelle intrigue, tout en restant dans la continuité des deux premières grâce à une réalisation magistrale, un scénario réussit et des personnages attachants et interprétés avec brio !

  • Le schéma classique d’une enquête policière

Cette troisième saison se démarque des deux précédentes en nous offrant une nouvelle enquête qui n’implique plus les mêmes personnages. Même si les protagonistes des deux premières saisons, comme la famille Latimer ou le Révérend Paul Coates (interprété par Arthur Darvill) par exemple, sont toujours présents et interagissent d’une façon ou d’une autre avec les autres personnages, ils ne sont plus les premiers concernés dans cette nouvelle intrigue. Les scénaristes ont choisi de centrer cette troisième saison sur une affaire de viol et tout ce qui peut en être la conséquence : la recherche du coupable, le jugement et la culpabilité que ressent la victime…
Dans le premier épisode, Trish Winterman (interprétée par Julie Hesmondhalgh) appelle la police pour signaler qu’elle a été sexuellement agressée. C’est là que démarre l’enquête et que les agents Miller et Hardy récupèrent l’enquête. La suite de la saison est assez classique pour une série policière : la recherche d’indices, du coupable et la découverte de secrets bien gardés par chaque personne interrogée dans le cadre de l’enquête. Evidemment, dans le final qui a réuni près de 12 millions de téléspectateurs, on réalise que le coupable n’est en fait aucun des premiers suspects… Ce qui est cependant exploré dans cette saison de Broadchurch et qui mérite le détour, c’est la façon dont le viol peut être perçu par la victime et surtout par son entourage : Trish se sent coupable de ce qui lui est arrivé, et parce qu’elle avait une vie plutôt libertine et était ivre quand elle s’est faite agressée, le doute s’installe quant à sa responsabilité dans cet événement et à la véracité de son discours.

Des intrigues secondaires sont tout de même présentes, afin de permettre un meilleur développement des personnages, notamment ceux présents dans les deux premières saisons. Mark Latimer (interprété par Andrew Buchan) refuse d’accepter ce qui est arrivé à son fils et est rongé par la culpabilité, Beth Latimer (incarnée par Jodie Whittaker) agit avec la police pour aider les victimes et est présente tout au long de la saison pour soutenir Trish. Le fils de l’agent Miller est pris en train de regarder des vidéos pornos sur son téléphone portable au lycée, et malgré avoir été pris sur le fait, continue de faire circuler les vidéos… La fille de l’agent Hardy a envoyé des photos d’elle dénudée à un garçon et se retrouve être la risée de tous ses amis… Les scénaristes de Broadchurch font le choix d’aborder des thèmes importants dans la société actuelle, comme cela avait pu être le cas avec les deux premières saisons.

  • Des questions en suspens

Même si le final de la saison nous a offert ce que nous attendions : le coupable et la résolution de l’enquête, il demeure quelques questions et quelques scènes qui n’ont pas été suffisamment développées et qui auraient méritées que l’on s’y attarde un peu plus.
Alec Hardy, ferveur défenseur de la loi, s’est énervé contre les voleurs des photos de sa fille et a promis de s’en prendre à eux s’il venait à recroiser leur chemin. Mais partager des photos volées et un crime punissable par la loi, et il semble illogique qu’il n’ait pas été plus loin pour protéger sa fille. D’autant plus [SPOILERS] que Michael Lucas (interprété par .) s’est en fait révélé être le violeur de Trish. Cette partie de l’intrigue semble avoir été totalement abandonnée…
Nous ignorons également ce que sont devenus certains personnages de cette seconde saison : le mariage de Cath (Sarah Parish) et Jim (Mark Bazeley) a été ébranlé par la possibilité qu’il soit le violeur de Trish, mais nous ne savons toujours pas si à la fin de la saison, ces deux personnages ont réussi à passer outre et à reprendre le cours de leur vie.

Cette troisième saison était excellente, mais certaines intrigues secondaires ont été laissées sans réelle explication ou fin et auraient méritées que les scénaristes prennent plus de temps pour les développer et offrir une fin complète aux téléspectateurs. À la fin de l’épisode, Miller et Hardy ont partagé une scène très touchante, qui était probablement la dernière qui nous sera donnée de voir. En effet, aucun signe de renouvellement n’a été donné. Il semblerait que cette troisième saison de Broadchurch soit bel et bien la dernière puisque la fameuse phrase « Broadchurch will return » n’est pas apparue avant le générique… Une jolie conclusion pour une excellente série.

Une excellente saison qui marque un retour réussi de Broadchurch. Après deux premières saisons incroyables, cette troisième saison aurait pu être décevante. Mais le talent des acteurs et l’écriture du scénario ont permis d’offrir huit épisodes de qualité aux fans. Miller et Hardy nous manqueront. Notre note : 4/5.

Owlhazel

Owlhazel

Aude, 24 ans et apprentie libraire sur Paris. Je divise mon temps libre entre les séries et la lecture. Mon genre de prédilection reste de loin les séries en costumes et historiques, majoritairement anglaises, appelées aussi period drama. Je regarde aussi beaucoup de séries fantastiques, mais j’ai beaucoup de mal avec les comédies. J’aime pleurer et voir mes personnages préférés en baver avec la vie. Mes séries préférées vont des Tudors à Game of Thrones en passant par The White Queen et Outlander, avec un petit détour par Vikings et Peaky Blinders.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.