Black Mirror : l’avis de la rédac’ sur le 5×01 « Striking Vipers »

La célèbre série d’anthologie Black Mirror est de retour sur Netflix depuis le 5 juin avec 3 nouveaux épisodes pour sa cinquième saison ! Pour rappel, Black Mirror raconte une histoire différente par épisodes sur des thèmes tournant généralement autour des nouvelles technologies, ayant pour but de nous faire réfléchir sur des problèmes de société déjà présents ou qui pourraient rapidement poser soucis. Dans cet article, nous parlerons de l’épisode 1 de la saison 5 : « Striking Vipers« .

** Attention, cet article contient des spoilers !**

Black Mirror : l'avis de la rédac' sur le 5x01 "Smithereens"

Le thème de ce premier épisode n’est pas tout de suite évident à comprendre. En effet, celui-ci dure un peu plus d’une heure et prend vraiment le temps de poser l’univers avant de s’attaquer au réel thème de l’épisode. On y retrouve alors Dany (Anthony Mackie), Theo (Nicole Beharie) et leur colocataire, Karl (Yahya Abdul-Mateen II). Cette brève introduction nous permet de comprendre le lien entre les trois personnages qui seront au centre de l’intrigue. Après un premier bond dans le temps de 11 années, on retrouve Dany et Theo dans une vie de famille plus posée, à l’anniversaire de Dany. Karl débarque à la fête et on voit bien que les deux très bons amis se sont éloignés au fil des années car c’est la vie, tout simplement. Karl offre à Dany le jeu auquel ils jouaient tout le temps à l’époque avec un pack de réalité virtuelle pour qu’ils y jouent ensemble. Le soir même, Dany se prête au jeu et découvre une réalité virtuelle beaucoup plus évoluée que celle que nous connaissons : à l’aide d’une petite puce collée à la tempe, celle-ci nous transporte vers cette autre réalité qui est le jeu.

C’est à ce moment là que le vrai thème de l’épisode se dévoile. Dany, qui joue le personnage de Lance (Ludi Lin) et Karl, dans le personnage de Roxette (Pom Klementieff) commencent à se battre, car il s’agit d’un jeu de combat. Mais à la fin de la bagarre, sans qu’on ne s’y attende réellement, les deux personnages s’embrassent. Il est important de préciser, pour bien situer la réflexion que nous pousse l’épisode à se poser, que toutes les sensations ressenties dans le jeu sont également ressenties par le joueur : la douleur lors du combat mais également le plaisir. Les deux hommes quittent le jeu perturbés mais rapidement, se retrouvent dans le jeu afin de succomber à la tentation. Ils ont alors une liaison via le jeu jusqu’à ce que Dany décide de tout arrêter quand il comprend que cette relation nuit à sa vie de couple avec sa femme.

Black Mirror : l'avis de la rédac' sur le 5x01 "Smithereens"

Il est clair que le thème de ce premier épisode est celui des relations via les écrans et via internet. Même si Dany et Karl se connaissent depuis des années, ils développent des sentiments via le jeu et uniquement dans le jeu : lorsqu’ils essaient de s’embrasser « irl » (in real life, c’est-à-dire dans la vraie vie, ndlr), ils se rendent compte qu’ils n’éprouvent rien l’un pour l’autre. Leur liaison et leurs sentiments ne sont réellement attachés que via leurs personnages dans le jeu. Via cet épisode, plusieurs types de personnes pourraient s’identifier à ce questionnement : ceux qui cherchent l’amour sur internet ou les médias sociaux et qui vont idéaliser le personnage qu’on se crée tous sur internet et les réseaux sociaux ou encore les personnes qui pratiquent le RPG (role playing game, le jeu de rôle, ndlr) et qui pourraient s’attacher tellement à leurs personnages qu’ils ressentiraient les émotions de celui-ci au point que ça affecte sa « vraie vie ». La frontière peut-être parfois très fine entre la relation dans le jeu ou via des écrans et peut causer quelques problèmes et quelques confusions.

La fin de cet épisode de Black Mirror nous laisse tout aussi perplexe : on comprend après la nouvelle ellipse que Theo sait pour la liaison de son mari et de Karl dans le jeu et le couple semble avoir passé un accord : tous les ans, le soir de son anniversaire, Dany aurait le droit de rejoindre Karl, sous les traits de Roxette dans le jeu afin de pouvoir passer un moment avec lui. Theo elle, pourrait de son côté voir ailleurs mais nous ne savons jusqu’où cette dernière a le droit d’aller avec la personne qu’elle rencontrera.

La question qui se pose à la fin de cet épisode est donc est la suivante : est-ce que la relation de Dany et Karl via Lance et Roxette est un vrai adultère, sachant que cette relation reste dans le domaine du fictif ? Quelle est la frontière entre les relations irréelles via les jeux, internet et la vraie vie ?

Avec ce premier épisode d’une heure, Black Mirror a encore une fois réussie à nous retourner le cerveau avec un thème complètement d’actualité. Le casting de qualité nous a plongé rapidement dans l’histoire et malgré des petites longueurs pendant l’épisode, celui-ci est indéniablement réussi et donne l’espoir d’avoir une saison 5 meilleure que la précédente. 

lovebug

lovebug

Hello, ici Marie, geek à plein temps ! Je bosse dans la communication digitale et je passe beaucoup (trop) de temps à regarder des séries en tout genre. Passionnée d'histoire et de culture américaine et britannique, je regarde surtout des séries anglophones et en VO s'il vous plait ! J'aime un peu de tout : séries historiques, Marvel, drama, comédies, fantastiques et science fiction, horreur.. Je suis quelqu'un qui aime ne pas faire comme les autres. Games of Thrones par exemple ? Pas vu un seul épisode de ma vie. Nope, pas un seul !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.