Black Mirror Bandersnatch : l’avis de la rédac’ sur le Christmas Special

C’est un Christmas Special très particulier que nous a proposé Black Mirror cette année. Intitulé Bandersnatch, cet épisode en ligne depuis le 28 décembre sur Netflix est une innovation dans l’histoire des séries : en effet, il s’agit d’un épisode interactif avec son spectateur. À l’image des jeux de décisions, très populaires dans le monde des jeux vidéos (on citera le chef-d’oeuvre en la matière sorti cette année : Detroit), nous avons la possibilité d’agir sur le scénario tout le long de l’épisode.

Concernant l’histoire, elle est très simple : nous suivons Stefan Butler (Fionn Whitehead), un jeune homme qui est en train de concevoir un jeu vidéo et qui s’apprête à le présenter à un géant dans le domaine dans les années 80. Ces derniers lui proposeront alors d’acheter son jeu, à condition qu’il soit terminé avant septembre pour pouvoir le commercialiser à Noël. À partir de ce moment, Stefan va douter de ce qui est réel ou non, puisqu’il se rend compte qu’il ne contrôle pas tous ses faits et gestes, comme si quelqu’un prenait des décisions à sa place.

Il est difficile de parler de sa trame narrative, car comme vous l’auriez compris, elle dépend des décisions que vous prendrez. Nous ne pouvons donc pas spoiler, car plusieurs fins et arcs narratifs sont possibles. A la rédac’, nous avons regardé l’épisode deux fois et rien que le temps de visionnage n’a pas été le même à chaque fois. La première fois, nous avons eu un temps de visionnage d’environ une heure alors que la seconde fois, il a duré quarante minutes. D’ailleurs, on peut remarquer lorsque vous lancez l’épisode qu’il n’y a pas de barre de progression sous la vidéo, car celle-ci sera différente selon vos décisions.

Si nous devions parler de l’épisode dans sa globalité, il était très bon. Le système de décisions le rend unique et permet une expérience très spéciale. En effet, lorsqu’on lance Bandersnatch, nous nous investissons dans l’épisode comme jamais nous n’avons eu l’occasion de le faire auparavant car nous avons le sort du personnage principal, Stefan, entre nos mains. Cela nous pousse donc à faire attention à chaque détail, à être attentif et à réfléchir à quelle décision serait, à notre sens, la meilleure.

Le thème de l’épisode lui, est très malin, car il est en totale adéquation avec le système de décisions : Stefan veut sortir un jeu vidéo de décisions basé sur un livre de décisions. Il dira lui-même, lors de notre deuxième visionnage à la psychologue : « J’ai essayé de donner trop de choix au joueur. Alors, j’ai tout recommencé et maintenant, je leur ai seulement donné l’impression qu’ils avaient le choix alors qu’en réalité, c’est moi qui décide de la fin« . Suite à nos deux visionnages de Bandersnatch, nous avons eu deux fins très différentes mais qui s’accordent sur le thème de la manipulation. Nous noterons par ailleurs le lien entre cet épisode et celui de la saison 2, épisode 2 « La chasse » avec le symbole « Teddy Bear » que nous retrouvons dans les deux épisodes ; certainement pas un hasard puisque dans l’épisode de la saison 2, [SPOILER] le protagoniste revivait sans cesse la même journée : il s’agissait de sa sentence pour avoir participé au meurtre d’une petite fille.

Il est fort à parier que Black Mirror renouvelle l’expérience dans le futur et nous l’encourageons à le faire : cet épisode était unique, captivant et révolutionnaire. Si vous ne l’avez pas encore vu : regardez le ; si vous l’avez déjà regardé, faites le une deuxième, voire même troisième fois : vous serez surpris de voir qu’un changement de décision peut modifier le cours de l’histoire. 

lovebug

lovebug

Hello, ici Marie, geek à plein temps ! Je bosse dans la communication digitale et je passe beaucoup (trop) de temps à regarder des séries en tout genre. Passionnée d'histoire et de culture américaine et britannique, je regarde surtout des séries anglophones et en VO s'il vous plait ! J'aime un peu de tout : séries historiques, Marvel, drama, comédies, fantastiques et science fiction, horreur.. Je suis quelqu'un qui aime ne pas faire comme les autres. Games of Thrones par exemple ? Pas vu un seul épisode de ma vie. Nope, pas un seul !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.