Modern Family : l’avis de la rédac’ sur la saison 11 !

Après 11 ans de diffusion sur la chaîne américaine ABC, Modern Family a tiré sa révérence hier soir. Considérée comme une sitcom culte de la dernière décennie, Modern Family a remporté l’Emmy Award de la meilleure comédie pendant 5 années consécutives. Débutée en septembre 2009, elle aura diffusée 250 épisodes, faisant de ce show l’une des plus longues de son genre dans l’histoire des séries. Elle raconte l’histoire de la famille Pritchett à travers les différentes générations, représentant également des types de familles différentes, faisant d’elle une famille moderne – d’où le titre. Le père de famille, Jay (Ed O’Neill), marié avec une femme beaucoup plus jeune que lui, Gloria (Sofía Vergara) qui élèvent le fils de cette dernière, Manny (Rico Rodriguez) ; la fille de Jay, Claire (Julie Bowen) mariée à Phil (Ty Burrell) et leurs trois enfants : Haley (Sarah Hyland), Alex (Ariel Winter) et Luke (Nolan Gould) ; et le fils de Jay, Mitchell (Jesse Tyler Ferguson) et son mari, Cameron (Eric Stonestreet) qui viennent tout juste d’adopter une petite fille, Lily (Aubrey Anderson-Emmons).

Alors, après cette dernière saison de Modern Family, qu’en a pensé la rédac’ ?

** Attention, cet article contient des spoilers **

  • Une série qui devait se terminer
Modern Family : l'avis de la rédac' sur la saison 11 !
Episode 7, « The Last Thanksgiving »

Attention : qu’on ne nous fasse pas dire ce que nous n’avons pas dit. Pour une série de onze saisons, Modern Family n’a jamais perdue en qualité au fils des années. Le pari était pourtant risqué : avec la moitié du cast qui a débuté en étant enfants (nous pensons plus particulièrement à Aubrey Anderson-Emmons – Lily – , qui était un bambin lorsque la série a commencé), il y avait la possibilité que la qualité de leur jeu d’acteur se ne soit pas à la hauteur au fils des saisons. Et pourtant, ça n’a pas été le cas. La série leur a clairement permis d’évoluer et d’apprendre le métier d’acteur – chacun d’entre eux a toujours été très juste dans son rôle, permettant alors au show d’avoir un casting exceptionnel qui a toujours fait sa particularité. Après tout, il est rare de trouver une série avec autant de personnages principaux qui se partagent de manière plus ou moins égale le temps d’écran dans les épisodes.

S’il était toujours plaisant de retrouver Modern Family tous les mercredis soirs, cette envie de continuer à regarder la sitcom était probablement plus liée à notre attachement aux personnages que nous avons vu grandir et évoluer au cours de ces onze dernières années. Si certains épisodes nous faisaient encore sourire, il faut bien être honnête et avouer que les dernières saisons étaient tout de même bien moins drôles que les premières. Certes, voir une série à laquelle nous sommes attaché prendre fin est forcément un peu triste, mais nous préférons la voir se terminer sur une bonne note plutôt que la laisser se dégrader au fil du temps pour finir sur une note négative. Elle a réussi à se renouveler et à nous divertir pendant tant d’années, et nous sommes heureux de la voir se terminer proprement, avec une vraie fin avant qu’elle ne se dégrade, car nous ne sommes pas certains qu’il aurait été une bonne idée qu’elle continue pour plusieurs nouvelles saisons.

  • Une saison pleine de nostalgie
Modern Family : l'avis de la rédac' sur la saison 11 !
Episode 9, « The Last Christmas »

Il suffit de regarder le titre de pas mal d’épisodes pour comprendre que cette saison a vraiment joué sur les sentiments des fans : épisode 5, « The Last Halloween » (le dernier Halloween), épisode 7, « The Last Thanksgiving » (le dernier Thanksgiving), épisode 9, « The Last Christmas » (le dernier Noël), épisode 16, « I’m going to miss this » (cela va me manquer). La carte de la nostalgie a été finalement jouée dans cette dernière saison de Modern Family sans pour autant être omniprésente au point d’avoir une saison inutile dans l’avancée de l’histoire et l’évolution des personnages ; elle a su nous rappeler en douceur que cette saison était la dernière.

En plus de nous offrir les épisodes habituels à chaque saison pour une dernière fois (car Halloween, Thanksgiving et Noël sont des épisodes récurrents dans chaque saison), l’évolution des personnages nous pousse également à nous sentir nostalgique. Par exemple, le fait que Haley devienne maman avec son amoureux d’adolescence, Dylan (Reid Ewing), que Luke trouve sa voie et finisse par intégrer une université et que Alex se fasse embaucher pour le travail de ses rêves en Suisse — il ne faut pas oublier que Haley était une jeune adolescente lorsque la série a commencé et que Alex et Luke n’étaient que des enfants. Cela donne forcément un petit coup de vieux à Phil et Claire, ce qui amène à de nouvelles situations comiques auxquelles ils n’avaient pas encore été confrontés. A la fin de l’épisode 14, « Spuds », lorsque Mitchell et Cam apprennent qu’ils peuvent adopter un petit garçon, cela nous amène forcément à nouveau au tout début de la série. La première fois que nous voyons le couple dans l’épisode pilot, les deux hommes sont dans un avion car ils reviennent du Vietnam après avoir décidé d’adopter un bébé.

C’est donc une saison nostalgique, que nous propose Modern Family, fait de manière très intelligente et subtile, pour ne pas ennuyer les spectateurs avec une tonne de flashbacks inutiles. Une dernière saison pensée pour les fans de la première heure.

  • Le final, A Modern Farewall
Modern Family : l'avis de la rédac' sur la saison 11 !
Episode 18, « The Finale – Part 2 »

Ce qui est intelligent avec ce final, c’est que tout le reste de la saison a été construite autour de cette fin. Si l’idée que toute la famille puisse être séparée à cause de différents projets en dehors de la Californie (Alex et son potentiel départ à Paris, Mitch et Cam dans le Missouri pour le nouveau poste de coach de ce dernier) a été suggérée lors de l’épisode 7, « The Last Thanksgiving », celle-ci était tombée à l’eau dans les épisodes suivants. Il était donc surprenant mais pas illogique que ces projets reviennent sur le tapis, avec une offre de travail en Suisse pour Alex et un appel de l’université du Missouri à Cam pour lui offrir à nouveau le job de ses rêves. Les situations comiques de cet épisode étaient aussi des situations classiques, dans Modern Family : la situation embarrassante entre Jay et Phil, le comique de situation avec le vol de Cam et Mitch qui continue d’être repoussé dans la journée ou le fait que les trois enfants Dunphy décident de déménager en même temps alors que leurs parents ne voulaient qu’un seul d’entre eux ne parte.

Bien qu’il n’ait pas réussi à nous tirer des larmes, ce final était bien à la hauteur de nos espérances et clôture à la perfection la grande aventure de onze ans qu’a été Modern Family. L’arc narratif de la famille Dunphy est parfaitement clôturé, pour laisser place à de nouvelles aventures pour Phil et Claire. Celui de Cam et Mitch l’est également, avec Mitch qui accepte de suivre Cam dans le Missouri alors que toute sa vie est en Californie. Et enfin Jay, qui accepte finalement d’aller en Colombie avec Gloria afin de passer du temps avec toute sa famille et qui a réussi à construire une relation solide avec Manny. La seule chose que nous trouvons dommage, c’est peut-être le fait que nous n’ayons pas vu les personnages dans leur nouvelle vie avec un petit bond dans le temps. Les dernières images n’en étaient pas moins justes, avec la lumière du porche de chez les Dunphy qui reste allumée, signifiant que même séparés, une famille reste une famille et pourra toujours se réunir pour partager des moments ensemble.

Si nous pensons que la série devait se terminer, ce n’est pas pour autant que celle-ci ne va pas nous manquer. Pour un show de 11 saisons, Modern Family a toujours été constante, légère et drôle sans pour autant avoir peur de mettre en avant des thématiques qui n’étaient pas encore énormément visibles à la télévision lors du lancement de la série, comme l’homoparentalité. Et rien que pour ça, on donne un 4/5 et on dit merci, à Modern Family.

lovebug

lovebug

Hello, ici Marie, geek à plein temps ! Je bosse dans la communication digitale et je passe beaucoup (trop) de temps à regarder des séries en tout genre. Passionnée d'histoire et de culture américaine et britannique, je regarde surtout des séries anglophones et en VO s'il vous plait ! J'aime un peu de tout : séries historiques, Marvel, drama, comédies, fantastiques et science fiction, horreur.. Je suis quelqu'un qui aime ne pas faire comme les autres. Games of Thrones par exemple ? Pas vu un seul épisode de ma vie. Nope, pas un seul !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.