American Horror Story : l’avis de la rédac’ sur la saison 8

American Horror Story vient de clôturer sa huitième saison sur FX. Nommée “Apocalypse“, Ryan Murphy, le créateur de la série nous avait promis une saison crossover entre Murder House (saison 1) et Coven (saison 3) qui se déroulerait dans un futur proche où l’apocalypse viendrait frapper la Terre. Renouvelée pour deux nouvelles saisons, qu’a pensé la rédac’ d’American Horror Story : Apocalypse ?

** Attention, cet article contient des spoilers ! **

  • Un cross-over déséquilibré

American Horror Story : l'avis de la rédac' sur la saison 8

Ryan Murphy l’avait promis quand il a annoncé le thème de cette nouvelle saison : en plus d’être nommée Apocalypse, elle devait être un crossover entre deux saisons très populaires d’American Horor Story : Murder House et Coven. Pourtant, après avoir terminé cette saison, nous nous sentons légèrement frustrés car certes, il s’agissait d’une espèce de mélange entre Coven et Murder House, mais nous avons plus eu l’impression de regarder une suite de Coven qu’autre chose. Avant toute chose, nous tenons à préciser que nous avions adoré la saison 3, mais quand on nous promet un crossover, nous en attendons plus que ça. Car si les sorcières de Coven sont dans les 3/4 de la saison, on ne peut pas en dire autant des personnages de Murder House. Le seul vrai personnage de Murder House présent dans toute la saison est Michael (Cody Fern) puisqu’il est l’enfant né à la fin de la saison 1. Avec un épisode qui se déroule à Murder House et Michael présent dans presque tous les épisodes, peut-on réellement appeler cette saison un véritable crossover ? A la rédac’, nous ne pensons pas et c’est une critique qui revient souvent face à cette nouvelle saison. Bien qu’il était plaisant de voir à nouveau les sorcières, il aurait été agréable d’avoir un réel intérêt des personnages de Murder House. Au lieu de ça, Ryan Murphy nous a servi un des épisodes les plus médiocres de la saison en lien avec Murder House, l’épisode 6 lorsque Maddison (Emma Roberts) et Behold (Billy Porter) retournent dans la maison afin de comprendre d’où vient Michael. Cet épisode semblait être là uniquement pour justifier le crossover et au final, il n’a été qu’un épisode fan-service pour les adeptes de la première saison en nous montrant de manière bâclée d’anciens personnages comme Tate (Evan Peters) ou encore Violet (Taissa Farmiga). Car tout ce qui a été dit dans cet épisode aurait pu être raconté en quelques minutes lors d’un flashback… comme beaucoup d’autres choses dans cette saison, d’ailleurs.

  • American Horror Story : Apocalypse.. mais où était l’apocalypse ?

American Horror Story : l’avis de la rédac’ sur la saison 8

La deuxième plus grande déception de cette saison est certainement le thème en lui même. On nous annonce une saison Apocalypse qui ouvre la porte à beaucoup de choses très intéressantes. Si le premier épisode avait très bien commencé puisque l’histoire débute exactement au moment de la fin du monde, la saison n’a pas réussi à continuer sur cette lancée. Car dans cette saison apocalypse, nous ne voyons l’apocalypse réellement que dans le premier épisode. Les deux suivants se passent à huis clos dans le bunker, nous empêchant alors de voir à quoi ressemble la fin du monde et à partir de l’épisode 4, nous sommes dans un flashback. De l’épisode 4 jusqu’au milieu du dernier épisode, nous suivons une multitude de flashback destinés à nous faire comprendre comment l’apocalypse est arrivée. Comme pour l’épisode consacré à Murder House évoqué dans le paragraphe au dessus, tous ces évènements auraient pu être racontés de manière plus concise. Puisque nous nous sommes retrouvés dans une saison flashback plus que dans une saison “apocalypse”. Certains épisodes étaient intéressants, comme l’épisode 8 centré sur Michael et qui aidait à développer ce personnage mystérieux que nous ne connaissions pas encore très bien jusque là. Et même s’il était plaisant de retourner à la Nouvelle-Orléans avec les sorcières de Coven, cela aurait pu être fait de manière beaucoup plus rapide. Si Ryan Murphy avait voulu développer autant le “pourquoi du comment”, peut-être aurait-il dû ajouter quelques épisodes de plus à la saison ? Une chose est sûre, c’est une sensation de frustration que nous ressentons après cette saison pleine de promesses pas toujours tenues.

  • Une histoire prenante

American Horror Story : l’avis de la rédac’ sur la saison 8

Une chose est sûre : si vous avez aimé Coven et que vous ne voulez pas voir plus que ça l’apocalypse, cette saison pourrait vous plaire. On ne peut pas lui enlever son histoire qui se veut prenante et son développement de l’univers de Coven. Nous avons particulièrement aimé découvrir les sorciers hommes et cette pointe de féminisme de la série quand on apprend qu’aucun Suprême n’a jamais été sorcier, car les sorciers sont moins puissants que les sorcières. Cette saison évoque également le culte de Satan, ce qui était à prévoir puisque nous savons depuis la fin de Murder House que Michael est l’antéchrist; c’est donc malgré tout une saison très sombre qui aborde des sujets pas encore traités dans la série. Si on oublie que toute la saison est un flahsback, l’histoire est intéressante et les épisodes étaient, dans l’ensemble, assez bons.

Malgré de bons épisodes et une histoire intéressante, American Horror Story : Apocalypse reste une déception. Une déception si on voulait voir un réel crossover entre Murder House et Coven et une déception concernant le thème même : l’apocalypse. Cela n’empêche cependant pas la saison d’être agréable à regarder et même meilleure que la précédente. Notre note : 2,7/5. 

 

lovebug

lovebug

Marie, Potterhead de 26 ans, geek à plein temps ! Je bosse dans la communication digitale et je passe beaucoup (trop) de temps à regarder des séries en tout genre. J'aime l'histoire, la littérature, le graphisme, le cinéma, la lecture et bien sûr, les séries. Passionnée d'histoire et de culture américaine et britannique, je regarde surtout des séries anglophones et en VO s'il vous plait ! J'aime un peu de tout : séries historiques, Marvel, drama, comédies, fantastiques et science fiction, horreur.. Je suis quelqu'un qui aime ne pas faire comme les autres. Games of Thrones par exemple ? Pas vu un seul épisode de ma vie. Nope, pas un seul !

4 pensées sur “American Horror Story : l’avis de la rédac’ sur la saison 8

  • 21 novembre 2018 à 19 h 56 min
    Permalink

    Exactement BILLY OGER!
    Certains personnages qui ont le même visage est un problème qui brise totalement la cohérence de l’ensemble! cela aurait pu être facilement évité si ils ne c’étaient pas eux même compliqué la tache en prenant les mêmes acteurs pour chaque saisons!

  • 20 novembre 2018 à 20 h 12 min
    Permalink

    Je suis entièrement d’accord avec cette critique d’ailleurs à la fin de la saison je me suis dit ” mais ils ont voulu raconter quoi au juste ? ” . Le début était très prometteur et puis les deux épisodes dans le bunker m’ont assez déplu je ne voyait pas le pourquoi du comment et en voyant la suite je me pose toujours la question .

    Personnellement ces deux épisodes bunker n’avaient pas lieu d’être . L’épisode consacré à Murder house était surtout présent pour conclure certaines intrigues laisser en suspend et nous faire du fan service qui au final était le bienvenue pour nous .

    Et pourquoi les personnages ne se rendent pas compte que certains personnages ont le même visage ( donc le même acteur / trice ) our nous téléspectateur ça se comprends c’est le jeu de l’anthologie mais dans les intrigues de la saison c’est impensable .

  • 20 novembre 2018 à 11 h 04 min
    Permalink

    Les fautes d’orthographe dans l’article, pitié ayez un peu de respect pour la profession journalistique et rendez vous digne de votre profession.

  • 18 novembre 2018 à 20 h 33 min
    Permalink

    Critique très dure.

    La saison commence avec l’apocalypse, qui dure pendant 3 épisodes sur les 10. Les suivants sont centrés sur le fait de l’empêcher. Le thème est donc bien là.

    Quant au cross-over, Michaël est issu de Murder House et est présent à chaque épisode, et les autres personnages de Murder House ont un épisode complet.

    Coven n’est pas plus représenté que Murder House puisque toutes la saison tourne autour de l’affrontement entre les deux saisons (Sorcières d’un côté et Antéchrist de l’autre).

    Une des meilleures saisons pour ma part, avec simplement un écart: l’épisode 8 vraiment dispensable scenaristiquement parlant.

    4,5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.