Des produits dérivés pour les séries Netflix ?

Si demain les lunettes de Daredevil pouvaient se vendre, si le sweat à capuche de Luke Cage pouvait se trouver en un clic, si… Tout sera probablement accessible bientôt.

Tout a commencé avec une annonce sur Netflix, une offre d’emploi remarquée par Bloomberg, et relayée par les réseaux sociaux. Il semblerait que Netflix projette de mettre en place des licences d’exploitations afin de commercialiser des produits dérivés de ses séries. De quoi ravir leurs fans !

Reed Hastings crée Netflix avec le développeur Marc Randolph et une trentaine de personnes en 1997.  Le succès est long, mais certain. De la location unitaire à l’abonnement mensuel, de tout juste 11 millions d’abonnés à plus de 75 millions, de la location de film petit budget à la création de séries, films et documentaires propres, la dernière étape ne pouvait être que la vente de produits dérivés signés Netflix.

Un premier test a été effectué avec la mise en vente de produits Stranger Things en partenariat avec Hot Topic.

Myia

Myia pour vous servir. Plus série critique que série addict, je suis davantage passionnée par la communication et l’événementielle de cet univers. Accro également à l’Art, le milieu du cinéma et de ce fait des séries, a su m’intriguer. J’ai comme beaucoup été touchée par Buffy étant jeune, mais aussi par Le Caméléon, ou encore Sydney Fox, l’aventurière. Mais mon véritable coup de cœur a été pour Dexter, et plus récemment pour Sons of Anarchy et How To Get Away With Murder. En dehors de cela, je suis complètement accro aux animés, films ou séries, mais aussi et surtout à l’univers de Hayao Miyasaki. Je pourrais passer des heures à parler de mes passions tellement elles sont nombreuses et changeantes, car je suis d’une nature beaucoup trop curieuse, mais je ne vais pas tout vous dévoiler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.