Plus d’épisodes à prévoir pour la saison 2 de The Orville mais une date de lancement repoussée (UPDATE)

Comme nous vous l’annoncions dans un précédent article, la série de science-fiction The Orville a été renouvelée par la FOX pour une seconde saison. La première saison totalisait 12 épisodes au lieu des 13 initialement prévus, et à la rédac’, nous vous faisions part de notre critique sur celle-ci.

Seth MacFarlane, le showrunner et acteur principal du show, s’est récemment exprimé au sujet de la saison 2 à venir : “Je pense qu’il y aura au moins 14 [épisodes]. Je préfère faire moins d’épisodes, mais de qualité, que 22 mais moins bons”. Les 14 épisodes seraient le résultat du décompte d’un épisode en première saison, donc techniquement les deux saisons comporteraient chacune 13 épisodes. Reste à savoir si le showrunner ne change pas d’avis d’ici là et n’offre pas davantage d’épisodes à la seconde saison de la série… 

Cependant, à la question de savoir si The Orville reviendrait bien à l’automne prochain comme prévu, Seth McFarlane a répondu sans hésiter : “Non, il y a trop à faire”. De plus, cette seconde saison pourrait bien avoir un crossover avec une autre série créée par le même homme-orchestre : Les Griffin (Family Guy en VO). Un script a été envoyé au producteur de la série animée et est actuellement en attente de validation. A suivre donc !

Mise à Jour (08/01/2018) : Seth McFarlane a déclaré dans un tweet vouloir éclaircir des propos qui ont mal été rapportés par la presse selon lui. Ainsi, la seconde saison de The Orville sera prête pour 2018 et Il n’y aura pas de crossover avec Les Griffin. 

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.