Lucifer : une ultime saison en deux parties

Après quatre saisons à suivre les aventures de l’Ange déchu, la série Lucifer touchera prochainement à son terme sur la plateforme Netflix. Lors d’une interview diffusée sur The Kelly Clarkson Show, Tom Ellis – interprète de Lucifer Morningstar – a ainsi dévoilé que l’ultime saison serait séparée en deux parties, comme Netflix en a désormais pris l’habitude pour ses programmes.

Avec seize épisodes prévus avant de dire adieu à ses fans, nous ne pouvons donc qu’espérer qu’avec le final plus que prenant de la saison 4, les choses finiront par se dénouer et offrir une fin digne de ce nom au duo de choc Lucifer/Chloé, qui nous a laissé en haleine face aux révélations multiples de la fin de saison.

Si vous n’avez pas encore donné sa chance à Lucifer, tous les épisodes sont disponibles sur le service de streaming Netflix et vous permettront de rattraper votre retard dans cette série mêlant ambiance policière et surnaturel. Un mariage improbable mais très réussi, dont la date de diffusion ultime reste encore à définir. Alors restez à l’affût pour ne rien manquer !

En attendant et pour vous faire patienter, voici la vidéo tournée par The Kelly Clarkson show, lors de sa visite sur les lieux de tournage de Lucifer.

Et vous ? Que pensez-vous du fait que l’ultime saison soit séparée en deux vagues de huit épisodes ?

Maewan

Maewan

Guten Tag ! Wilkommen ! Buenos Dias ! Je suis Maewan, j’ai 28 ans et – à la surprise générale – je suis une grande passionnée de séries et de films. Tout cela a très certainement commencé à cause de la Trilogie du Samedi, avant de n’aller qu’en s’aggravant au fil des années. Pour les genres, je marche vraiment au coup de cœur. Fantastique, fantasy, avec un humour très noir ou pas… dernier gros crush télévisé ? Chilling adventures of Sabrina. Mais je ne fais pas que ça ! Sur mon temps libre, vous me trouverez souvent en train de dévorer des livres très divers ou en train d’écrire des (fan)fictions. Dans mes rêves les plus fous, je suis l’épouse cachée de Aidan Turner. L’espoir fait vivre, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.