Journées mondiales du jeu vidéo : focus sur les séries incontournables

Cette année, les journée mondiales du jeu vidéo ont lieu les 22, 23 et 24 novembre 2019 et pour l’occasion la rédac’ a décidé de vous emmener faire le tour de nos séries favorites abordant le thème ou l’univers des jeux vidéos.

On ne passe évidemment pas à côté de la série culte anthologique qui aborde le thème de la technologie dystopique. Mais d’abord, qu’est-ce qu’une dystopie ? Le terme est de plus en plus utilisé un peu partout, que ce soit dans la littérature, au cinéma ou sur le petit écran. Une dystopie est une société qui aurait pu être vue comme une utopie (un monde idéal, parfait) mais qui a, d’une façon ou d’une autre, viré au cauchemar. La plupart des univers dépeins dans les épisodes de Black Mirror se présentent ainsi. Ils sont sombres et la satire est souvent faite envers l’importance donnée à la technologie, futuriste et néfaste. Elle mène les êtres vivants dans la société à commettre des actes parfois inhumains.

Concernant les jeux-vidéos, la série a plusieurs fois abordé la thématique de manière frontale. Par exemple, un film interactif est sorti sur Netflix en 2018, Bandersnatch, un épisode exclusif de 90 minutes dans lequel le spectateur peut prendre des décisions à la place du jeune protagoniste. Le personnage possède un projet de jeu vidéo qui prend une place (trop) importante mais surtout (très) malsaine dans sa vie. L’intrigue est inspirée d’un véritable jeu du même nom, produit par la société Imagine Software, qui fut finalement annulé pour faillite.

Outre cet épisode spécial, Black Mirror a déjà produit pas moins de trois autres épisodes centrés sur les jeux-vidéos : Playtest (saison 3, épisode 2), USS Callister (saison 4, épisode 1) et Striking Vipers (saison 5, épisode 1). Chaque épisode traite les jeux-vidéos de façon différente, mais avec un point commun tout de même : la frontière entre le jeu et le réel n’a jamais été aussi floue.

Future Man, que nous avons découvert lors du Comic Con Paris il y a deux ans en avant-première, est une série initialement diffusée sur la plateforme de streaming américaine Hulu. En France, c’est OCS qui diffuse la série qui suit les aventures de Josh, un jeune homme accro à Biotic Wars, un jeu vidéo réputé interminable de par sa difficulté. Pourtant Josh le terminera et apprendra alors que le jeu vidéo est une adaptation du futur : il est donc l’élu qui devra sauver le monde !

Cette série, qui est une comédie, mets en scène Josh Hutcherson (Hunger Games) dans ce rôle complètement déjanté. La série met, elle aussi, la frontière entre le jeu et le réel à l’épreuve. Les fans de jeu vidéo apprécierons le fait qu’il est assez simple de se retrouver dans l’univers du gaming, du moins dans les premiers épisodes.

La série animée d’anthologie crée par Tim Miller (Deadpool) et David Fincher (Gone Girl) n’est pas à proprement parler centrée sur les jeux vidéos. Cependant, l’univers de chaque épisode, animé chacun par une équipe différente, ravira sans aucun doute les amateurs du genre. En effet, l’idée générale tourne autour d’époques futuristes, dans lesquelles les protagonistes cohabitent ou sont carrément des créatures robotiques, humanoïdes ou extra-terrestres.

On y retrouve donc à chaque nouvelle aventure une vision d’un monde post-apocalyptique ou du moins transformée par la technologie et ses conséquences plus ou moins néfastes. L’animation est chaque fois extrêmement bien travaillée et on peut reconnaître dans chacun d’eux un style artistique variant en fonction de l’équipe créatrice. On note également que certains d’entre eux, comme Tim Miller (qui est à l’origine de la série, rappelons-le) ont participé à la réalisation d’effet spéciaux sur plusieurs jeux vidéos.

Un incontournable dans ce classement étant donné que la série Netflix prévue pour le 20 décembre prochain sera entièrement inspirée de la saga littéraire éponyme de Andrzej Sapkowski. Cette dernière avait donné naissance en 2007 à une franchise de dark fantasy, à la sortie du premier jeu de la désormais culte trilogie The Witcher, dont l’intrigue se déroule autour du célèbre sorceleur Géralt de Riv et se situe chronologiquement après les romans.

L’univers médiéval-fantastique dans lequel le protagoniste évolue avait charmé beaucoup d’entre nous et c’est cette année qu’il sera adaptée en série par la plateforme Netflix. Le casting est déjà prometteur car Géralt sera interprété par Henry Cavill (Man of Steel) et Yennefer, sorcière et amante du héro, par Anya Chalotra (ABC contre Poirot). On retrouvera également Freya Allan (La Guerre des Mondes), dans le rôle de Ciri, jeune fille aux pouvoirs incroyables et protégée du sorceleur. Une seconde saison a d’ores et déjà été commandée et sera tournée courant 2020.

Série britannique largement sous-côtée selon nous, Misfits est une série qui met en scène plusieurs jeune adultes réalisant des travaux d’intérêt général qui, après un orage, vont se rendre compte que plusieurs d’entre eux ainsi que les gens qui les entourent ont des pouvoirs surnaturels. C’est dans la deuxième saison que le personnage de Tim alias Jimmy Cisco est introduit et donc, que le monde du jeu-vidéo s’inscrit dans notre monde. En effet, Tim a le pouvoir de donner des hallucinations de jeu-vidéo aux personnes autour de lui. Le traitement du personnage ne manquera pas de nous faire penser à la célèbre série de jeux GTA (Grand Theft Auto).

Dans Stranger Things, la thématique du jeu-vidéo est loin d’être principale. Elle n’est qu’abordée, mais cette série ultra populaire met tout de même en lumière les jeux d’arcade, ce qui ne manquera pas de plaire aux plus nostalgiques. En début de saison 2, la petite bande d’amis composée de Mike (Finn Wolfhard), Lucas (Caleb MacLaughlin), Dustin (Gaten Matarazzo) et Will (Noah Schnapp) font la rencontre de Max (Sadie Sink), qui sera surnommée Mad Max, une jeune fille qui semble être meilleure qu’eux aux jeux-vidéos… Elle intègre alors la petite bande de geeks ! Comme quoi, les jeux-vidéos ne sont pas toujours une mauvaise chose…

Bien évidemment, cet article ne recense pas l’intégralité des séries traitant des jeux-vidéos. Nous constaterons toutefois que le petit écran a tendance à criminaliser la thématique en parlant addiction, irrationalité et violence. Heureusement elle ne le font pas toutes ! D’ailleurs, le format série fusionne de plus en plus avec le monde des jeux-vidéos depuis quelques années. Nous pouvons notamment citer des séries de jeux comme The Walking Dead (adapté des comics qui ont inspiré la série), Life is Strange ou plus récemment Man of Medan.

Lennahera

Lennahera

Passionnée de cinéma et de séries depuis très jeune, la première à laquelle je me suis vraiment accrochée était The Walking Dead. Aujourd'hui j'adore toujours autant l'horreur comme avec American Horror Story mais mes préférées restent Peaky Blinders et Vikings. J'aime beaucoup l'histoire et la mythologie, les drames me plaisent généralement, et les thrillers psychologiques sont toujours un plaisir pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.