Genius : Courtney B. Vance jouera le père d’Aretha Franklin

Après le mari, c’est au tour du père de la Reine de la Soul de rejoindre la série de National Geographic, Genius :Aretha.

Nous apprenions il y a quelques jours que Malcolm Barrett incarnerait le mari d’Aretha Franklin (Cynthia Erivo) dans la série d’anthologie qui sera diffusée courant 2020.

A présent on connait l’interprète de son père, Clarence LaVaughn ‘C.L.’ Franklin, Courtney B. Vance. Un rôle qui devrait aller comme un gant à cet Ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef. En effet, le natif du Mississipi, révérend influent connu sous le surnom d’homme à « la voix à un million de dollars » était un ardent militant des droits civiques. Ses sermons devenus légendaires ont même été publiés et vendus dans les magasins de disques, puis diffusés dans une émission de radio hebdomadaire. Si l’homme avait une relation étroite mais tendue avec sa fille, il l’a soutenue tout au long de sa carrière, notamment lorsqu’il l’encourageait à passer du chant gospel au genre plus populaire.

Une annonce commentée par l’intéressé :

« c’est un honneur de faire partie de l’équipe de Genius: Aretha et de donner vie à la magnifique histoire de la Reine de la Soul, une femme extraordinaire que ma femme Angela  [ndlr : Bassett] et moi aimions beaucoup. Le père d’Aretha, C.L. Franklin, a eu un impact profond sur sa trajectoire, d’une fille dans une chorale évangélique à un phénomène mondial – d’une manière positive et négative. Je suis impatient de plonger dans son histoire et d’avoir l’occasion formidable de travailler avec les talents indéniables que sont Suzan-Lori Parks et Cynthia Erivo. Et je suis toujours ravi de travailler avec Anthony Hemingway ».

Courtney B. Vance a en effet travaillé avec ce dernier sur la série d’anthologie The People v. OJ Simpson: American Crime Story. Le rôle de Johnnie Cochran lui avait valu un Emmy Awards dans la catégorie meilleur acteur dans une série limitée.

GraeLeigh

GraeLeigh

Enfant des années 80 et du Club Dorothée, je suis tombée dans la marmite des séries avec l’épisode Gare à la dame de Drôles de Dames (la série originale, pas les ersatz des années 2000). Depuis je n’ai jamais délaissé le huitième art, m’intéressant plus particulièrement aux séries d’action et policières. Vancouveroise de cœur et normande d’adoption, je me passionne pour les séries qui ont du rythme et des personnages féminins forts. Bien sûr, cela n’empêche pas les coups de cœur pour des ovnis trop rares comme Legends of Tomorrow ou Wynonna Earp.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.