Du nouveau sur la saison 2 de Poldark

Un second trailer vient de paraître pour la diffusion prochaine de la saison 2 de Poldark sur BBC One. Nous apprenons également que certains changement ont été fait vis-à-vis du livre, afin de garder Ross Poldark comme le héros intègre qu’il a été dans la première saison et pour adapter la série au public qui la regarde et, il faut le dire, satisfaire les fans. Attention aux spoilers, ne lisez pas la suite de l’article si vous ne voulez pas savoir certains événements majeurs de la saison 2, et contentez-vous de regarder le trailer qui ne révèle rien d’important sur l’intrigue !

Effectivement, dans le livre il est question d’une scène où Ross rend visite à Elizabeth, qui lui reproche son comportement vis-à-vis d’elle, elle l’accuse de la traiter comme une traînée. Ross lui répond qu’elle le mérite et qu’il était temps que quelqu’un la traite de la sorte, et termine par la violer sur un lit. Cette scène ne sera pas aussi violente dans la série, et ne viendra pas créer polémique. Aidan Turner a expliqué que la scène aura lieue mais qu’il ne s’agira pas d’un viol puisqu’Elizabeth sera consentante. L’histoire entre Ross et Elizabeth ne s’est jamais terminée et il y a toujours cette petite étincelle entre les deux personnages, ce qui devrait forcément venir compliquer les choses par la suite…

Owlhazel

Owlhazel

Aude, 24 ans et apprentie libraire sur Paris. Je divise mon temps libre entre les séries et la lecture. Mon genre de prédilection reste de loin les séries en costumes et historiques, majoritairement anglaises, appelées aussi period drama. Je regarde aussi beaucoup de séries fantastiques, mais j’ai beaucoup de mal avec les comédies. J’aime pleurer et voir mes personnages préférés en baver avec la vie. Mes séries préférées vont des Tudors à Game of Thrones en passant par The White Queen et Outlander, avec un petit détour par Vikings et Peaky Blinders.
# BetaSeries : aude1012 / # Blog : Aude aux livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*