Chilling Adventures of Sabrina : attaqué en justice par une organisation satanique

L’organisation du “Temple Satanique” américain attaque en justice Netflix à cause de sa série sortie il y a quelques semaines : Chilling Adventures of Sabrina ! En effet, la raison de cette poursuite judiciaire serait l’apparition à l’écran d’une réplique de statue appartenant légalement à l’organisation. Ils accusent Netflix d’avoir volé le design de cette statue mais aussi de l’avoir utilisée de manière négative. Il s’agit de la statut ci-dessous :

Ils demanderaient à Netflix et Warner Bros $50 millions de dollars. En plus de cette somme d’argent, ils veulent que Netflix retire toutes les scènes dans lesquelles apparait cette statue dans Chilling Adventures of Sabrina. Ils ont expliqué dans un communiqué :

Baphomet (le dieu représenté par la statue, ndlr) est une divinité historique qui a une histoire complexe et qui a été associée à des accusations de vénération du diable contre le Chevalier du Templier. Baphomet a historiquement posé une tête de chèvre sur un corps de femme, associé à Lilith, une figure mystique pour les Juifs parfois considérée comme la déesse de la nuit. La représentation de Baphomet est une image créée en 1856 par l’historiant occulte Eliphas Levi…

lovebug

lovebug

Marie, Potterhead de 26 ans, geek à plein temps ! Je bosse dans la communication digitale et je passe beaucoup (trop) de temps à regarder des séries en tout genre. J'aime l'histoire, la littérature, le graphisme, le cinéma, la lecture et bien sûr, les séries. Passionnée d'histoire et de culture américaine et britannique, je regarde surtout des séries anglophones et en VO s'il vous plait ! J'aime un peu de tout : séries historiques, Marvel, drama, comédies, fantastiques et science fiction, horreur.. Je suis quelqu'un qui aime ne pas faire comme les autres. Games of Thrones par exemple ? Pas vu un seul épisode de ma vie. Nope, pas un seul !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.